Home la belette's life ma belette ne va pas bien..

ma belette ne va pas bien..

3 juin 2015

Depuis quelques semaines elle se rebelle.

Elle tape, crie, provoque, crache même bref cela ne va pas.

Elle à 3 ans et demi, pas encore quatre ans, serait ce déjà le « terrible for » ?

En ce moment elle extériorise beaucoup une colère qu’elle à du mal à exprimer.

Pourtant à l’école cela va très bien, les matins où je la laisse cela se passe de mieux en mieux. Elle me dis quant même qu’elle ne veut pas que je parte, mais me fait un gros calins,et pars volontiers a la fenêtre m’embrasser par la vitre sans personnes pour l’accompagner en relais comme c’était le cas avant.

Ses colères sont de plus en plus fortes, elle n’écoutent plus rien. Pleure à ne plus se calmer même dans nos bras….C’est dur car il faut rester ferme sans passer outre la bienveillance.

Les coucher sont redevenus galères. Mais ceci est en fonction de qui la couche. Si c’est une autre personne que moi ou mon mari, cela se passe bien. Mais en temps normal, il faut encore rester avec elle jusqu’à ce qu’elle s’endorme.

Le contexte familiale n’aide pas aussi. Son papi n’est pas bien, il est à l’hopital depuis quelques mois. Elle nous voit tristre je pense.

J’ai du mal à lui en parler, parler de la suite, parler avec des mots simple. Que faut il dire, que faut il faire?

Quand on parle entre nous devant elle (pas le choix sinon on ne se voit pas seul), elle nous interromps par des bétises (fourchette dans le pichet d’eau,lancement d’objet ou autres à table), cela nous énerve!

Il en se passe pas un soir sans qu’à table nous l’isolions quelques minutes seule sur le canapé, pour qu’elle « se calme ».

J’ai du mal à lui en parler, parler de la suite, parler avec des mots simple. Que faut il dire, que faut il faire?

Elle peut à peine le voir. Mais je sens qu’elle se pose des questions.

Nous aussi d’ailleurs, beaucoup.

Je me pose la question d’aller voir le psychologue qu’on nous offre. Pourquoi pas après tout, je sais que parler à une tierce personne aide pas mal. Et puis quand on à pas l’habitude de parler à un enfant de 3 ans de chose importante et grave, on est vite décontenancé.

Avez vous l’expérience du spy avec les tous petits?

You may also like

6 comments

laure 3 juin 2015 at 17:43

Je suis désolée pour ton père Aurore.
Pour Capucine, pas facile de trouver les bons mots face à des sujets douloureux pour nous même… Voir un psychologue pourrait aider effectivement, il aira la distance affective pour poser des mots sans avoir une surcharge émotive.
Après vous pouvez lui parler aussi avec des mots simples Papy a une maladie GRAVE en insistant bien sur le « grave » pour qu’elle ne pense pas qu’un simple rhume pourrait avoir des conséquences graves. Les médecins font tout pour le soigner mais ce ne sera peut être pas suffisant donc nous sommes très tristes car nous avons peur qu’il meurt. Le mot peut être dur à prononcer mais il faut justement être precis pour ne pas créer d’ambiguité. Apres tu peux t’aider de bouquin sur le sujet. Toujours est il qu’il ne faut pas se taire, à cet âge les enfants pensent que tout ce qui arrive est de leur faute donc il faut la rassurer sur ce point… Et surtout ils peuvent s’imaginer plein de choses.
Plein de couragr.

Reply
mummyslittlegirl 4 juin 2015 at 08:49

Merci laure pour tes conseils précieux 😉

Reply
Estelle 4 juin 2015 at 11:56

Dur dur.
C’est évident qu’elle essai d’attirer votre attention car elle vous sent « ailleurs » .
Les mots sont le meilleur remède pour qu’elle puisse comprendre que son papi ne va pas bien mais qu’elle n’y est pour rien.
Le plus dur étant d’expliquer cela quand on est soi même affaibli affectivement, l’aide de pedo psy est certainement une très bonne solution.
Comme dit Laure il y a de tes bons livres sur le sujet de la maladie et de la mort (adapté à son âge off course)
Je suis vraiment navrée pour toi et j’espère de tout cœur que ton papa ira mieux.
Courage car nos crapauds sont des éponges

Reply
mummyslittlegirl 4 juin 2015 at 16:44

merci 😉

Reply
faiza 4 juin 2015 at 13:14

Quoi il y a un terrible for ??
non mais je ne pense pas qu’il faut que tu t’inquiètes c’est la fin de l’année scolaire les petits sont épuisés par ce rythme. Après certes les problèmes de son papy n’arrange pas les choses elle vous sent soucieux il ne faut pas hésiter a lui parler doucement lui expliquer avec des mots d’enfants et éviter ensuite d’en parler devant elle. Mais de la a aller voir un psy je ne pense pas tu sais ta fille évolue dans un cadre agréable vous prenez soin d’elle donc je ne pense pas qu’elle est besoin d’un suivi psy. Laisse un peu de temps pour voir comment cela évolue.
bon courage

Reply
mummyslittlegirl 4 juin 2015 at 16:45

merci 😉 tu as raison je nai pas pensé a la fin de l’année scolaire!

Reply

Un petit mot ?