Home Tags Posts tagged with "bio"
Tag

bio

Après des mois, voir plus d’un an à avoir engrangé le processus de remise en question de notre façon de consommer, où en sommes nous aujourd’hui dans le zéro déchet?

La phase d’expérimentation

Cette phase, est la phase découverte, je piquais des idées, et les appliquait au fur et à mesure. Le compost, la lessive faite maison, le recyclabe nous le faisions déjà.  Puis je suis tombé sur le livre Une famille presque zéro déchet et là c’était la révélation!

La phase euphorique

A fond les ballons j’ai voulu tout faire tout de suite. Et je me revois avec mes tup’ chez Leclerc à me prendre des regard bizarre et la vendeuse qui n’y comprenait rien. Et puis le « NON madame c’est pas hygiénique » de la prochaine fois m’ont fait bannir ce lieu de courses pour moi.

Je voulais tout appliqué, que ce soit l’achat de la majorité de mon alimentation en vrac, aller chez X commerces pour cumuler les meilleurs produits, locaux, bio, sans emballages, sans x trucs. J’ai actionné à fond mes méninges pour fabriquer mes produits maison, jusqu’au débouch chiottes. J’ai banni le max de plastique, acheté des bocaux Le parfait pour conserver mes produits, des tup en verre pour mon frigo, sortie mon panier de paille pour aller à la chasse au légumes etc…

Changer sa façon de consommer

Après des mois à changer totalement notre façon de faire les courses: Nous passions du 100% drive au 20% biocop, 20% boucher, 20% légumes de la ferme, 10% boulanger et quand même 30% encore en grande surface pour le coùt de certains produits. Cela prenait un temps monstre et on se retrouve parfois à devoir aller en urgence à l’Inter du coin pour acheter des bricoles et avoir vite 30 euros de course…c’est ballot!

Tenir un budget de 100€ environ de courses hebdo pour 4 ( 2 adultes 2 jeunes enfants) ce n’est pas évident. Et le cumul d’endroit est plus compliqué de tenir un budget globale pour moi. Idem acheté en vrac et au poid, on ne sait jamais à l’avance combien cela va nous coûter.

Je me suis mise une grande pression, à me dire que ce n’était pas bien d’aller chez leclerc. A me sentir même très mal dans les rayons de produits de surconsommation, des produits emballés et suremballer. Vous savez, je crois que chaque personne qui rentre dans le process ZD arrive un jour à cet état de culpabilité. Comme si le simple fait de se déplacer dans un centre commerciale allait le blacklister des Zéro déchet powa, ou du Paradis de Zéro Déchet .

Et puis il y à une lassitude…

La phase de latence

Par ce que dans le total ZD j’ai trouvé des frustrations, aujourd’hui nous avons trouvé notre équilibre. Je cuisine beaucoup plus du fait maison, d’ailleurs je ne me rappelle plus la dernière fois que nous avons acheté un plat préparé.

J’ai banni quand meme le max d’emballage, je favorise le vrac, je continu d’aller au boucher et acheté de la bonne viande. Nous n’achetons plus du tout de viande de supermarché, et avons aussi réduit notre consommation. Je vais le max à biocop, je vais au marché, et fait marché les petits commerçants du coin. Je fais même mon pain fait maison grâce au super moule à baguette Guy Demarle dans lequel j’ai investi. Je fabrique aussi mes yaourts, ce qui réduit bien les emballages. Mais nous achetons plus souvent des Box menus qui même si c’est bio, frais et équilibrer, utilise de l’emballage, de la livraison et du co2….. Cependant cela nous permet de mieux manger.

Niveau maison, je fini toujours les stocks de savons liquide des filles que j’ai eu avec le blog. Nous c’est mix de shampoing solide et reste de savons bio. Les produits ménager sont exclusivement H2O pour qui je travaille aujourd’hui. Je lave à l’eau au maximum mon sol, mes placards. Moins je mets de produits mieux je me porte. J’ai réduit ma consommation de lessives en achetant la boules de lavage, j’en met à peine 30 gr aujourd’hui.

Nos poubelles ont clairement du mal à réduire. Nous en sommes à une levée toutes les 2/3 semaines. Je ne suis pas assez assidue du compost, mais j’ai espoir avec le soleil qui revient que j’irai plus facilement au fond du jardin pour le jeter…. Et le recyclable est toujours +++.

Minimalisme non merci

Voilà où j’en suis. Je ne prône pas le minimalisme car je ne me retrouve pas dans cet état. J’aime la décoration, m’acheter de temps en temps des affaires, et je ne veux pas me frustrer trop pour être mal à l’aise.

Voilà pourquoi il faut trouver son juste milieu, expérimenter, et trouver son point de vie parfaite.

Suite donc dans quelques mois, où je penses que cela évoluera aussi. Comme tout cela est propre à un moment donné.

Mais sur le fait de revenir en arrière par rapport à notre alimentation, là dessous nous ne pourrons pas!

Dites moi où vous en êtes vous?

 

10 avril 2017 15 comments
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Il y longtemps que je voulai faire cet article et puis il y a peu j’ai lancé un groupe facebook  » Un petit pas vers le zéro déchet du 44« , un groupe d’entraide et d’astuces en locale pour réduire nos déchets.

Il a eu succès et nous sommes déjà une centaine en une semaine! Face à cette engouement je me dis que, cela se trouve, pas mal d’entre vous aimera passer le cap. Peut être pas du zéro déchet mais au moins vers une vie plus saine, plus écols, moins matérialiste.

Allez zou je vous livre mes 10 choses indispensables pour devenir un vrai bobo écolo (rien que ça)!

1-Le tri:

LA base. ZE base in english. Maintenant beaucoup de commune font payer les poubelles, cela passe par le paiement a la levé ou au poid. Tu consommes, tu jettes, tu repaie.

L’astuce numéro un est de faire tout simplement le tri sélectif. Ne jetez dans sa poubelle que ce qui ne peux être recyclé. Papier, carton, verre, plastique etc… en fonction de vos communes là encore. Renseignez vous auprès de votre communauté de commune qui vous indiquera ce qui est autorisé.

Certains ont la chance d’avoir des poubelles jaunes directement chez eux, ou comme nous il faut les porter aux conteneurs.

Cela passe aussi pour les déchets compostables, je vous en reparle plus bas.

2-Le compost:

Le tri passe passe par le compost. Pourquoi jeter dans nos poubelles ce qui pourrait se réduire en cendre dans notre jardin? Alors on s’équipe, on s’informe déjà auprès de notre commune qui soit en donne soit en vend à des prix dérisoires (ici 19€ le composteur en bois). Et vous verrez l’équivalent d’une poubelle de 50L en un mois je pense se trouvera en moins dans votre grande poubelle noire.

3-Consommer moins, consommez mieux: Le bio.

Par ce qu’être écolo passe aussi par réfléchir au monde de demain notamment par l’impact écologique sur notre environnement. La nourriture, les produits ménagers, etc….utilisent beaucoup de produits cancérigènes, ou qui agissent sur la nature ou la détruisent. Il n’arrive pas une semaine sans qu’une étude sorte comme quoi tel ou telle chose est dangereuse (lingette bébé, couches, tampons, gel douche, cosmétique,plastique et j’en passe).

Donc consommez bio allège la donne. Moins de pesticides, moins de produits cracra pour la peau, et notre santé ira mieux.

Bien sûr ce n’est pas immédiat, on en meurent pas directement par ce qu’on à manger du nutella plein d’ OGM et d’huile de palme qui détruit les forêts (dommage peut être cela m’évitera de toujours en manger ^^), mais c’est un petit pas pour un grand pas plus tard.

Il est bien dommage que la loi sur les 20% de produits bio dans les cantines ait été refoulée par le sénat.

4-Produire ce qu’on consomme: légumes, oeufs etc…

Le potager: Rien de mieux que produire ce qu’on consomme alors on peut se lancer tout d’abord dans un potager. Un petit tout simple en carré, on y mettra pas plus de 3/4 variétés de légumes. Et quelle satisfaction une fois la récolte annoncée! Cela est aussi un super apprentissage pour les enfants que de cultiver la terre, voir les plants pousser et une fois le moment de la récolte, de déguster ses légumes.

Les poules: Si on à l’âme d’un fermier et que l’on possède quelques mètres carrés, on peut investir dans quelques poules qui produiront des oeufs. Fabriquez vous même un abris à poules avec des planche et grillage, on doit trouver de super tutos sur le net. Par contre cela demande de l’investissement en temps et en présence. J’avoue qu’on à pas sauter le pas encore, on gère déjà notre chien un peu envahissant. Dommage les poules mangent les déchets végétaux!

5-Recyclez:

Une vieux tshirt qui à un trou, soit on le donne au Relais qui en fera de vieux torchon, soit on le recycle en lavettte, essuie tout ou même lingette lavables pour bébé!

6-Consommez locale

Pourquoi faire venir des tomates du sud de la france alors que vous avez certainement un producteur à moins de 50KM de chez vous? Pourquoi  faire consommer du Co2 alors que ça se trouve il existe les même produits qui sont fabriquez pas loin? Consommez locale fait vivre l’économie de votre région et ça se trouve même de votre voisin.

Tourné vous vers les regroupement de producteurs locaux, qui souvent ont des magasins, Les fermiers du coin route de vannes à tannes par exemple.

Ici nous allons à la Cueillette de l’Ile, l’été ont peu cueillir des fruits et légumes, mais  nous y allons surtout directement au magasin. Pas plus cher notre panier de légumes variés et surtout de saison, nous revient dans les 12/15 €? Si j’ajoute un peu de formages ou viande 20€ max.

Il existe aussi les AMAP et La ruche qui dit oui. Je suis sûr qu’il y en à près de chez vous.

7-Achetez en vrac:

Dans l’esprit réduction des déchets et donc des emballages inutiles achetez en vrac. Au supermarché, chez le boucher, auprès de votre boulangerie amenez vos contenants.

Pour cela équipez vous de sac réutilisable comme des sac en tissus, des tote bags ou d’un cabas ou panier en osier, et chez le boucher venez avec vos boites hermétique en verre. Ainsi plus de papier qu’on jettera une fois à la maison, d’emballage carton qui encombreront vos sacs de recyclable etc…

Pour achetez en vrac tourné vous vers les Biocoop, les magasins de vrac comme Day by Day à Nantes etc..

8-Achetez d’occasion, troquer:

C’est une mode de consommation qui prend de l’essor, on le vois Le bon coin est devenu un incontournable pour se débarrassez de la vieille table qui nous encombre.

Allez dans les vide grenier trouver les vêtements de votre petit dernier, ou dans les recycleries.

Troquer ce dont vous ne vous servez plus contre de la nourriture. Il existe même de nouveau sites qui fonctionne sur ce système comme My troc .

9- Ne gâchez plus:

Eau,nourriture,apprenez à consommez mieux pour ne pas jetez. Faites attention aux dates de péremptions en achetant vos produits ou au contraire acheter en DLC courte en réduction. Revoyez vos portions, « avez vous vraiment besoin de faire 1kg de pâtes pour 3? »

Mettez un petit récipient dans votre évier qui récoltera la fin du robinet et qui pourra servir à arroser vos plantes. Dans le même esprit, resservez vous de l’eau de votre sèche linge a condensation pour les mettre dans le réservoir d’eau de vos toilettes ou dans le seau qui servira pour laver le sol. Ou l’eau de cuisson des pâtes ou légumes pour arroser les plantes aussi. Rien ne se perd tout se transforme!

10- Investissez dans le lavable et le durable:

J’ai déjà fait plusieurs posts sur le sujet Couches lavables, serviettes hygiéniques lavables ou vous pourrez retrouvez pas mal d’infos sur le sujet.

Achetez aussi du durable, des ustensiles de meilleurs qualité qui ne devront pas finir à la poubelle d’ici 1 ou 2 ans (poêles, casseroles etc…). Réparez ce que vous pouvez au lieu de jeter..

 Approfondir chaque points:

Bien sûr ce ne sont que des pistes, on peut aller plus loin dans la démarche. A soi de trouver son équilibre qui le rendra heureux. Il ne faut pas que cela devienne une contraintes, un poid au quotidien pour nous et toutes la famille.

Allez zou on se lance et on passe d’une poubelle de 120 litres par semaine de déchets à 1 sortie tout les 3 semaines ok?

 

 

 

 

 

15 mars 2016 2 comments
0 Facebook Twitter Google + Pinterest