Home Mummy’s life
Category

Mummy’s life

Vous l’avez vu aujourd’hui , le grand saut vers notre expatriation en famille à Montréal sera pour demain.

Demain, ou presque, mais Juillet est tellement proche.

Mon impératif était de terminé l’année scolaire pour les filles, leurs activités de fin d’année, et pour moi et mes engagements pro. Ce qui n’a pas été évident car l’employeur de monsieur l’aurait bien eu dès juin. Mais avant cela l’étape visa est primordial et cela ne prend pas 2 jours!

Comment les filles le prenne?

Voilà des mois qu’on leur en parle, de la possibilité d’aller vivre là bas. A la fois lointain et non concret, elles exprimait peut leur sentiments. Et puis il y a quelques semaine, celui de Belette s’est plus affirmé et de son côté c’était « je ne veux pas aller vivre au canada! « .

OKKKKK…. FAIL.

La miss ne veut pas quitter ses copines, elle à bien compris que là bas on ne les verra plus. Elle le répetait à chaque fois qu’on parlais du Québec.

Et depuis 1/2 semaines, par ce qu’on leur parle de déménagement, de changement et revente de meubles, elle se projette je pense dans une nouvelle vie. J’ai un peu vendue le fait que des cours de danse seront possible et moins cher que chez nous. (J’ai intérêt de m’y tenir!)

Le fait aussi d’y aller en vacances avant, avec des perspectives de voir les baleines, de beaux lieux est aussi motivant.

En attendant on devra faire le tri dans nos affaires, se séparé de certaines. Mais je met un point d’honneur à emmener le max de jeux, doudous et autres souvenirs, des filles pour leurs donner une base. Comme un lange imprégner de l’odeur de la maman pour le nourrison, dans l’espoir que leurs racines ne soit pas trop arrachées.

 

 

Je prend toutes expérience d’expatriation en famille!!!

26 avril 2017 1 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Qui dit week end de fêtes dis souvent week end chargé, et celui là l’était.

Samedi

Samedi, comme à Noël, j’ai travaillé en tant qu’animatrice de grande surface, pour promouvoir de fameux chocolat pour enfant très connu. Si vous m’avez croisé en train de distribuer des petits paniers en carton pour X produits achetés, c’était moi! Hahaha j’avoue que ce n’est pas le fun comme job, mais moi je trouve cela assez sympathique. Bon par contre pas très zéro déchet, et il me reste encore un carton entier de panier… oups! Mais je vois du monde, et les gens me remercie tellement pour juste un panier supplémentaire par rapport à l’offre de base. Cela arrondis aussi mes fins de mois et en ce moment ce n’est pas négligeable.

Une soirée colocataires 13 ans après.

Après ma journée de travail, j’ai été prendre l’apéro chez ma copine Estelle chez qui Juliette était venu passé le week end. Estelle et Juliette, était mes collocs dans mes années ESMOD à Paris. Une année de bon souvenirs à se coucher à pas d’heures, après Cauet, à regarder sex and city, boire des martini sur la terrasse,  à se lever à 10H30 (heureusement j’avais cours que de 13H a 19H), et à bien rigoler entre deux dossiers de stylisme à rendre.

 

Un dimanche tranquillou avec Mimi et Papou

Les belettes le dimanche ont reçu leurs Mimi et Papou, pour fêter les cloches. Un repas simple, un barbecue, des cloches qui sont passé que quand les belettes étaient cachés, et une chasse aux oeufs trop mimi et un gâteaux fondus. Puis une petites ballade dans la forêt, au milieu des fleurs des bois.

Un lundi en famille

Le lundi nous sommes parti retrouvé une partie de ma famille, pour une commémoration du décès de mon oncle, autour de ma grand mère. Un bon repas dans une maison que j’affectionne plus que tout, celle qui m’a vu courir, m’amuser, ouvrir mes premiers cadeaux de noël, passé des étés avec tant de souvenirs. La maison de vacances de mon enfance, de ma grand mère, mais qui aujourd’hui est celle de mon oncle. Une maison rénovée avec tellement de goût par ma tante.

Nous avons fini le week end avec une mini ballade au bord de l’erdre en rentrant, puis un petit mac do par flemmitude extrême de ma part.

Un beau week end entre deux semaines de vacances, avec des paillettes dans les yeux de mes belettes, j’adore!

et vous?

17 avril 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Notre chambre est actuellement la pièce que j’ai le moins travailler on va dire. La couleur à été choisi rapidement dans le rayon peinture de castorama. Sur un morceaux de couleur pas plus grand qu’un ticket de métro, il fallait se projeter. C’est donc la pièce qui nous correspond le moins.

J’ai donc depuis quelques mois des envies de changement dans cette pièce. Lui donner un côté plus chaleureux plus tendance qu’actuellement. Vous pouvez d’ailleurs la revoir la décoration de notre chambre.

Une sélection de bleus

J’ai donc fouiner sur  mon îdole, pour vous faire une petite sélection. Il en ressort que le Bleu Paon et le Bleu canard sont quand même archi tendance cette année! Le prochain chantier sera donc une chambre bleu.


Toutes mes sources photos ici

Vous aimez?

 

3 avril 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Un instant en famille capturé par l’œil d’une photographe talentueuse, qui n’en à jamais rêvé?

Alors quand Sybil est venu à la maison pour 2 heures au sein de ma famille, j’étais à la fois joie et stress mêlés. Pourquoi je ne sais pas, car Sybil et nous, on se connait depuis maintenant quelques années. C’est elle qui nous avait donné de si beaux souvenirs de notre mariage ( ici ). C’est elle qui avait sublimé ma collection de vêtements sous mon ancienne marque Louise & Capucine. Donc pourquoi avoir peur, quand je sais que le résultat sera au dessus de mes attentes?

Le dérouler

Sybil est arrivée à 14h un dimanche de février, nous avions convenu de cette horaire pour la séance qui allait durer deux heures. Après un petit café, à échanger sur nos évolution de vie, voilà qu’elle attrape son appareil, et nous laisse vaquer à nos occupations. Pas évident de ne pas planifier un poil les choses, j’avais donc prévu quelques jeux avec les poulettes histoires de les lancer dans l’action. Au fil des heures, des kapla, de recettes de crêpes, de jeux de foufou dans leurs chambres et d’un gouter bien chocolaté, les filles se sont prise au jeu en oubliant l’objectif. Nous aussi, et même M Bucheron, qui normalement est moins à l’aise. Mais Sybil est si discrète.

Le scéance famille (lifestyle)

Sybil reste durant 2 heures complète pour capturer des moments de partage en famille, des jeux, une sortie en pleine air. Cette séance coûte 360€.

Mais elle propose aussi des séances sur 4 heures ou 8 heures, tel un reportage famille dont le but est vraiment de participer à quasi une journée dans votre vie. Du lever des enfants, au petite déjeuner, à la promenade du matin, ou du gouter, à l’après midi jeux jusqu’à la dernière histoires avant le dodo. Les images qui resteront seront représentatives d’une période de votre vie, d’un âge de vos enfants. Un jolie souvenir n’est ce pas? Cette séance commence à partir de 480€ pour un documentaire famille, incluant les images en HD et un album de 50 pages.

Focus sur Sybil Rondeau

Photographe de notre mariage, de notre famille Sybil sublime les images du quotidien par son oeil discret. Capturant LE moment parfait et original. Mariage, fête, anniversaire, entreprise ou reportage famille, elle excelle dans son domaine.

Nantes et international

site internet: http://sybilrondeau.com/

Passionnée et déterminée !

La photographie sociale est une évidence pour moi. Les interactions, les relations entre les gens, c’est ce qui m’intéresse au delà du plaisir de la création de l’image.

 


Le collectif Joyeux bazar

Sybil fait partie du Collectif Joyeux Bazar, un regroupement de photographes travaillant le reportage photo de famille.  Pour retrouver une authenticité dans les clichés, capturer cette instant que seul l’oeil du professionnel remarque, et l’imprime à jamais avec une photo. Un réelle récit photographique de plusieurs heures au sein d’une famille.

Le collectif regroupe aujourd’hui  de 5 photographes:

  • Annie Gozard ( Paris )
  • Marine Poron ( IDF)
  • Maryline Krynicki (IDF)
  • Nadine Court (Chambéry)
  • Sybil Rondeau (Nantes)

Retrouvez plus d’infos sur le site du collectif: http://joyeuxbazar.fr


 

Désolé je n’ai pas réussi à faire le tri dans tout ces belles photos!

Alors ça vous tenterait vous? Ou vous avez déjà accueilli un photographe dans votre vie de famille?

27 mars 2017 1 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Il y à quelques temps je vous parlais de mes envies tatouages dans ce petit cahier d’inspiration mini tatouage oiseaux et autres. Et puis j’ai sauté le pas en novembre dernier. Cette même semaine je coupais mes cheveux tout court, puis je passais sous les aiguilles du tatoueur. Un changement de vie, certes léger, mais dont je penses avait besoin.

4 petits oiseaux

J’ai choisi 4 petits oiseaux. 4 comme le nombre d’enfants que j’ai portés. 4 comme tous mes enfants enfin réunis.

Des oiseaux qui s’envolent, 2 dans le ciel et deux sur terre.

Je n’ai pas souffert, c’était mon premier tatouage et j’appréhendais un peu. Mais je me suis dis:

 

hey girl !! t’as accouché, ça à coté de du pipi de chat!

Ca pique, ca brule un peu, ça appuie mais 1 heure après c’était fini.

Mon expérience du tatoueur.

J’ai été à Studio 54 à Nantes. Un lieu connu et reconnu, et qui m’a pris rapidement. J’ai pris un rendez vous, et j’aurai pu passé sous les aiguilles de suite. Mais j’ai voulu attendre la semaine d’après. Pas trop rapidement non plus hein, ça m’aurait fait flipper.

Il faut dire que le motfi n’était pas totalement clair dans ma tête. Des oiseaux oui mais lesquel.

Par contre la personne qui m’a reçu m’a bien averti sur la taille minimum. Adieu mini tatouage qui finisse mal et bave. Il faut minimum 1cm de motif et plein si l’on veut que cela vieillisse bien.

C’est donc un mercredi que je me suis rendu dans Nantes, seule, je n’avais pas trouvé de compagnon hélas…

C’est Tanky, le tatoueur qui m’a reçu. On a bossé le tatouage ensemble, on l’a positionné sur mon avant bras interne comme je le voulais. On a trouvé la place qui fait qu’à plat cela ne se voit pas. J’aime cette idée de caché pas caché.

Par contre j’ai vraiment été surprise des conditions d’installation. Même si celle d’hygiène était parfaite au contraire, d’être reçu à coté d’une fille ui se presque tatoué le pubis, et le gros motard qui complète sont précédent tatouage. J’aurai aimé plus d’intimité. De pouvoir échangé avec mon tatoueur, et de ne pas me sentir gênée car allongés sur la table.

La zone que j’avais choisi était soft mais si c’était le côté poitrine comme j’aimerai plus tard, même si on peut avoir un petit rideau comme pour la fille à côté. Je trouve l’esprit cosy et intime bofbof.

Mais j’ai l’impression que c’est partout pareil non? Comme dans les conventions….

Dites moi?

Suite à cela, après avoir appliqué du cellophane que j’ai gardé quelques heures. J’ai du faire des soins pendant 1 mois. J’aurai du retourner les voir 1 mois après mais je n’ai pas pu, pour vérifier la cicatrisation. Mais comme tous ce passait bien je n’ai pas ressenti le besoin. Pas de soleil, une hydratation bien faite et mon tatouage avait bien cicatrisé.  3 mois aprs il fait vraiment partie de moi, même si je m’étonnes encore d’avoir sauté le pas!

Voilà, je penses limite déja à un prochain tatouage, moins symbolique. Mais ça on verra dans quelques années…

Il parait qu’une fois que tu y à gouté…..

Et vous vous avez passé le cap?

24 mars 2017 3 comments
1 Facebook Twitter Google + Pinterest

Quand tu tournes autour toute ta vie. Que tu à l’impression de ne pas être vraiment à ta place partout, pas de le moule, de t’ennuyer. Que t’as vie est une continuité de gros projets: déménagements, bébés, mariage, bébé,maison, bébé, entreprises,formation,voyage etc… Que ta tête carbure à 1000 idées secondes.

Mais que desfois tu as du mal à te suivre toi même, car tu commences souvent tout et rien..sans jamais perdurer, sans jamais finir totalement: Le tissage sur le cadran, le tricot de ta fille même pas née (celle qui a 5 ans), l’album photo de ton mariage de 2012, le projet X ou Y dans ton ordi…

Tu te dis que tu dois être un peut artiste, brouillon, barrée, bizarre,bordélique, frivole, etc…

Tu te dis que c’est toi qui ne t’adapte pas à cette société faites de normes. Que tes multiples boulots que tu as eu depuis des années ne sont peut être pas logique.

Tu te poses la question de ce fameux CV atypique, celui que les employeurs regardent, font venir, mais qui n’aboutit pas car au final ils auront pris la personne aux diplômes et au parcours adéquats. Que cette polyvalence sera lu comme une indépendance, comme une infidélité future.

Et là un matin au détour d’un partage facebook tu tombes sur ce terme « multipotentialiste »

La révélation

Ce choc, ce petit rire sur chaque terme où tu te reconnait. Et ce souffle  de soulagement….

C’est toi. Toi seulement toi et personne d’autre.

Bizarrement même si on sait très bien que d’être dans une case, porter une étiquette n’est pas une finalité (merci Faber et mazlish). De te coller ce nom de Multipotentialiste, t’apaise.

A croire que durant des années tu as chercher sans chercher. Au fond tu ne t’es jamais poser la question dis le moi? Non?… mais au fond de toi, ton âme, ton guide ou tout autre t’as peut être poussé à savoir.

Et là c’est la révélation.

Tu dévores les articles, t’inscrit à des groupes facebook, et voit que n’est pas seul. Que ce profil est commun à plusieurs personnes autour de toi. Souvent en fin de compte celles avec lesquelles tu te sens bien.

Et ce n’est que le début. Le début d’un nouveau monde!

Je vous invites à lire cette article sur le mulipotentialité sur linkedin et bien d’autres encore que vous trouverez ici:

https://www.linkedin.com/pulse/les-d%C3%A9fis-et-talents-des-personnes-multipotentielles-lassagne

https://uneetincelle.fr/petit-manifeste-de-la-multipotentialite/

Ou cette vidéo incroyable selon Emilie Wapnick :

Cela vous parle alors? peut être que oui peut etre que non.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

16 février 2017 3 comments
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Mais ça c’était avant!

Au commencement

Il y à un homme et une femme, petit à petit les projets bébés arrivent et il réfléchissent à la future éducation que leurs enfants auront.

Qui n’a jamais dis « oh non jamais mes enfants, ne (au choix):

  • mangera du ketchup
  • regardera la télé avant 3 ans
  • s’habillera en reines des neiges
  • ne se réveillera la nuit
  • pleurera de fatigue
  • mangera avec les mains, etc…. »

Ou « toute façon moi quand j’aurai des enfants je :

  • continuerais à sortir avec les copains
  • continuerai à voyager
  • me lèverait a 6h du mati
  • protégerai ma maison comme un blokaus
  • mettre des dessins animés sur MA tél
  • que mon salon se transforme en salle de jeux,,
  • mettrai des chaises non design dans ma cuisine.

On pourrait en trouver beaucoup encore, je penses non?

Je ne sais pas chez vous mais moi j’avais dis surtout, pas de ketchup à table, de coca ou autres, pas de télé le matin, et ultime PAS de reine des neiges oh grand jamais!!!! Je suis anti licence….

Mais ça c’était avant…

Depuis je suis maman, et j’ai lâché du leste. Sérieusement le lacher prise est une clefs de la parentalité. Ne plus trop s’attarder sur des détails qui pollue le quotidien. Ne plus trop être à cheval sur des petites choses pour respirer et profiter de ses enfants. Leurs faire plaisir tout en gardant un cap quand même.

J’ai donc lâché sur la télé, les tablettes et autres. Il faut dire que j’ai été élevé à la télé, alors totalement la couper pour moi est difficile. Bien qu’on en à pas eu quelques mois, l’ordinateur lui est constamment allumé. Les deux belettes ont été élevées par une geek avouons le, donc même si on essai de les protéger, elles ne peuvent passer à côté.

A la naissance de mogette, quand je devais prendre ma douche et que belette avait tout juste 2 ans, je lui accordais 5 min de dessins animés, pour garde ce petit controle à distance et éviter les drames. Depuis avant de partir a l’école, si elles ont fini leurs petits déjeuner, je leur mets les zouzous sur la 5 pendant ma douche. C’est le petit temps calme.

Elles ont aussi droit quelques fois dans le mois, le week end à un dvd. Et dans la voiture pour les longs trajet. Pourquoi me direz vous? Pour éviter que je pète un calme tout simplement. Le DVD reste l’arme ultime pour calmer les troupes. Eviter qu’elles s’écharpent dans la voiture pour X raisons, et au passage que je me déplace l’épaule pour ramasser X ou X trucs tomber au sol.

J’ai laché sur la Reines des neiges et autres…. Mais sous contrôle quand même. Jamais au grand jamais elle n’aura un cartable RDN ou autres. Je refuse l’excès de licence. Je lâche sur les jeux, et petits accessoires mais c’est tout. Au grand damne de ma belette qui me sort à longueur de journée « pourquoi moi j’ai jamais de cartable princesse? » … ma réponse : Par ce que c’est moche » lol.

La nourriture, j’ai essayé de ne pas passez dans la surconsommation, et la mal bouffe. Mais belette à gouter Mac do à 18 mois par ce qu’on y allais de temps en temps. Et la torture pour eux de nous voir manger des frites et eux… leurs petits pots bof. Cependant elle en mange très peu, et ne fini jamais sont croc mac do. Belette quant à elle à du y gouter vers un an (pas bien …) . AU début c’était des petits tomates et quelques frites, et le yaourt bio. Cela reste raisonnable je trouve. Elle en aurait très bien pu en manger at home.

Pour tout ce qui est ketchup et autres boissons soda, c’est exceptionnel voir jamais. Les boissons soda elle n’aiment pas, c’est réglé au moins. Le ketchup avec les frites et c’est tout! Quant je vois des parents sortir le ketchup ou autres sauces, pour faire manger à leur enfant je suis sidéré. A chaque repas, avec tout même le poisson, le riz, les légumes!

Et puis

Je pourrai parler trois heures des principes que j’avais avant. Par exemple, je me suis toujours dis que je serai une mère stricte, limite autoritaire. Et puis non, plutôt maternante mais quand meme j’essaie d’être assez autoritaire. Mais cela ne marche pas lol Un enfant quand on lui balance des ordres à longueur de journée çe le soule…logique. Alors c’est là que j’ai découvert autre Filiozat et Faber et Mazlish. (ça c’est un autres article).

 

Voilà voilà en gros résumé, et vous où êtes vous?

 

1 février 2017 8 comments
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

2017 année du changement encore? …ou pas..

Je ne sais pas ce que sera cette année mais je quitte 2016 avec un bilan lourd.

Bilan 2016

En résumé nous avons du affronter en 2016 la fermeture de ma boutique, des décès de proche et moins proche, des hospitalisations, des remises en questions, des vacances cool, des enfants dont je profites plus, des voyages géniaux, une première rentrée, des bisous et des calins par milliers, des choix à faire, du respect de ce qu’on veut.

2016 je t’ai aimé comme je t’es détesté.

Au revoir 2016.

2017 sera je l’espère plein de paillettes, de licornes et de calins <3

 

Et toi que quittes tu?

3 janvier 2017 2 comments
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Il y a des jours où tu te dis qu’on s’acharne contre toi. Et bien ça fait juste des moi avec le crédit agricole.

15 ans de fidélite, mais plus pour longtemps

Voilà que j’ai commencé il y à peu une activité de VDI. Pour cela il me fallait un compte dédié, un compte où je pouvais déposer mes chèques et payer mes produits et enfin recevoir mes commissions. Un compte sans découvert, mais aussi sans moyen de paiement. On réduit les coût; je souhaites le minimum.

Alors c’est naturellement que j’ai été voir ma banque pour l’ouvrir. Mais la madame la conseillère, qui au passage n’est pas la mienne, m’a gentiment dis que NON je n’y avais pas le droit. La raison, ayant eu une entreprise qui à une liquidation judiciaire, je dois encore une partie de la caution sur le prêt pro. Somme qui à en cours de remboursement. Une dette qui n’en ai pas une vu que je la rembourse.

Et bien non, madame la conseillère me dis, malgré quelques milliers d’euros sur nos compte épargnes, des comptes courant très rarement dans le rouge, des crédits maison toujours honorés, que je n’ai pas droit à ce compte!

Qui me dis gentiment, d’aller soit voir ailleurs, soit de passe par mon compte courant. Ce que je ne souhaites pas car en gestionnaire d’activité, je ne mélange pas les flux d’argent pro et perso.

Ok c’est donc le jour même que je prend RDV avec le CIC, pour ouvrir ce fameux compte. Mais quelques jours plus tard, la madame elle me dis « ha non non cela nous intéresse pas madame, c’est pas rentable pour nous, encore faudrait il faire un crédit ou une assurance chez nous. Bref au revoir madame!  »

Deuxième porte pour juste un compte ou je déposerai juste des sous!

Le week end de trop

Voila que ce week end, justement pour faire mon activité, je passe commande en ligne, je suis confrontée à un plafond e paiement atteint. Je ne peux donc pas commander. (au passage cela m’annule la commande de 10 clientes, 2heures de saisies. Je vois rouge! ).

Lundi j’appelle le service en ligne, qui me dis que remonter les plafonds de paiements en ligne n’est pas de leur ressort, il faut voir avec ma banque.

Aujourd’hui donc, je vois un bonhomme au comptoir, qui me dis que ce n’est pas possible… la raison. J’en ai pas. Bref j’ai tapé mon scandale. Je ne peux donc PLUS payer en ligne un 20 du mois, je ne peux donc plus utiliser mon argent pour travailler mais aussi pour faire mes courses en ligne pour nourrir ma famille. Je ne peux plus si je le souhaites faire de cadeaux pour Noël. MALGRE de la liquidité dessus!

Alors où allons nous? On séquestre mon argent sous quel droit?

Suite à cela j’ai pris RDV avec le directeur de la banque Crédit agricole de Savenay. Pour lui annoncer que le belle somme qui nous attend en début d’année, il n’en verra pas la couleur. Que nous allons tout retirer de chez eux. Faire racheter le crédit immobilier à un taux exorbitant ( 4.20%) et ne plus rien à voir avec des branquinols de ce type!

Alors si vous avez des noms de banque sympa, même si je le sais c’est souvent une histoire de conseillés…donnez moi des noms.

 

20 décembre 2016 11 comments
0 Facebook Twitter Google + Pinterest
Newer Posts