Home AuthorsAll posts by Aurore
Author

Aurore

Vous l’avez vu aujourd’hui , le grand saut vers notre expatriation en famille à Montréal sera pour demain.

Demain, ou presque, mais Juillet est tellement proche.

Mon impératif était de terminé l’année scolaire pour les filles, leurs activités de fin d’année, et pour moi et mes engagements pro. Ce qui n’a pas été évident car l’employeur de monsieur l’aurait bien eu dès juin. Mais avant cela l’étape visa est primordial et cela ne prend pas 2 jours!

Comment les filles le prenne?

Voilà des mois qu’on leur en parle, de la possibilité d’aller vivre là bas. A la fois lointain et non concret, elles exprimait peut leur sentiments. Et puis il y a quelques semaine, celui de Belette s’est plus affirmé et de son côté c’était « je ne veux pas aller vivre au canada! « .

OKKKKK…. FAIL.

La miss ne veut pas quitter ses copines, elle à bien compris que là bas on ne les verra plus. Elle le répetait à chaque fois qu’on parlais du Québec.

Et depuis 1/2 semaines, par ce qu’on leur parle de déménagement, de changement et revente de meubles, elle se projette je pense dans une nouvelle vie. J’ai un peu vendue le fait que des cours de danse seront possible et moins cher que chez nous. (J’ai intérêt de m’y tenir!)

Le fait aussi d’y aller en vacances avant, avec des perspectives de voir les baleines, de beaux lieux est aussi motivant.

En attendant on devra faire le tri dans nos affaires, se séparé de certaines. Mais je met un point d’honneur à emmener le max de jeux, doudous et autres souvenirs, des filles pour leurs donner une base. Comme un lange imprégner de l’odeur de la maman pour le nourrison, dans l’espoir que leurs racines ne soit pas trop arrachées.

 

 

Je prend toutes expérience d’expatriation en famille!!!

26 avril 2017 1 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Qui dit week end de fêtes dis souvent week end chargé, et celui là l’était.

Samedi

Samedi, comme à Noël, j’ai travaillé en tant qu’animatrice de grande surface, pour promouvoir de fameux chocolat pour enfant très connu. Si vous m’avez croisé en train de distribuer des petits paniers en carton pour X produits achetés, c’était moi! Hahaha j’avoue que ce n’est pas le fun comme job, mais moi je trouve cela assez sympathique. Bon par contre pas très zéro déchet, et il me reste encore un carton entier de panier… oups! Mais je vois du monde, et les gens me remercie tellement pour juste un panier supplémentaire par rapport à l’offre de base. Cela arrondis aussi mes fins de mois et en ce moment ce n’est pas négligeable.

Une soirée colocataires 13 ans après.

Après ma journée de travail, j’ai été prendre l’apéro chez ma copine Estelle chez qui Juliette était venu passé le week end. Estelle et Juliette, était mes collocs dans mes années ESMOD à Paris. Une année de bon souvenirs à se coucher à pas d’heures, après Cauet, à regarder sex and city, boire des martini sur la terrasse,  à se lever à 10H30 (heureusement j’avais cours que de 13H a 19H), et à bien rigoler entre deux dossiers de stylisme à rendre.

 

Un dimanche tranquillou avec Mimi et Papou

Les belettes le dimanche ont reçu leurs Mimi et Papou, pour fêter les cloches. Un repas simple, un barbecue, des cloches qui sont passé que quand les belettes étaient cachés, et une chasse aux oeufs trop mimi et un gâteaux fondus. Puis une petites ballade dans la forêt, au milieu des fleurs des bois.

Un lundi en famille

Le lundi nous sommes parti retrouvé une partie de ma famille, pour une commémoration du décès de mon oncle, autour de ma grand mère. Un bon repas dans une maison que j’affectionne plus que tout, celle qui m’a vu courir, m’amuser, ouvrir mes premiers cadeaux de noël, passé des étés avec tant de souvenirs. La maison de vacances de mon enfance, de ma grand mère, mais qui aujourd’hui est celle de mon oncle. Une maison rénovée avec tellement de goût par ma tante.

Nous avons fini le week end avec une mini ballade au bord de l’erdre en rentrant, puis un petit mac do par flemmitude extrême de ma part.

Un beau week end entre deux semaines de vacances, avec des paillettes dans les yeux de mes belettes, j’adore!

et vous?

17 avril 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Après des mois, voir plus d’un an à avoir engrangé le processus de remise en question de notre façon de consommer, où en sommes nous aujourd’hui dans le zéro déchet?

La phase d’expérimentation

Cette phase, est la phase découverte, je piquais des idées, et les appliquait au fur et à mesure. Le compost, la lessive faite maison, le recyclabe nous le faisions déjà.  Puis je suis tombé sur le livre Une famille presque zéro déchet et là c’était la révélation!

La phase euphorique

A fond les ballons j’ai voulu tout faire tout de suite. Et je me revois avec mes tup’ chez Leclerc à me prendre des regard bizarre et la vendeuse qui n’y comprenait rien. Et puis le « NON madame c’est pas hygiénique » de la prochaine fois m’ont fait bannir ce lieu de courses pour moi.

Je voulais tout appliqué, que ce soit l’achat de la majorité de mon alimentation en vrac, aller chez X commerces pour cumuler les meilleurs produits, locaux, bio, sans emballages, sans x trucs. J’ai actionné à fond mes méninges pour fabriquer mes produits maison, jusqu’au débouch chiottes. J’ai banni le max de plastique, acheté des bocaux Le parfait pour conserver mes produits, des tup en verre pour mon frigo, sortie mon panier de paille pour aller à la chasse au légumes etc…

Changer sa façon de consommer

Après des mois à changer totalement notre façon de faire les courses: Nous passions du 100% drive au 20% biocop, 20% boucher, 20% légumes de la ferme, 10% boulanger et quand même 30% encore en grande surface pour le coùt de certains produits. Cela prenait un temps monstre et on se retrouve parfois à devoir aller en urgence à l’Inter du coin pour acheter des bricoles et avoir vite 30 euros de course…c’est ballot!

Tenir un budget de 100€ environ de courses hebdo pour 4 ( 2 adultes 2 jeunes enfants) ce n’est pas évident. Et le cumul d’endroit est plus compliqué de tenir un budget globale pour moi. Idem acheté en vrac et au poid, on ne sait jamais à l’avance combien cela va nous coûter.

Je me suis mise une grande pression, à me dire que ce n’était pas bien d’aller chez leclerc. A me sentir même très mal dans les rayons de produits de surconsommation, des produits emballés et suremballer. Vous savez, je crois que chaque personne qui rentre dans le process ZD arrive un jour à cet état de culpabilité. Comme si le simple fait de se déplacer dans un centre commerciale allait le blacklister des Zéro déchet powa, ou du Paradis de Zéro Déchet .

Et puis il y à une lassitude…

La phase de latence

Par ce que dans le total ZD j’ai trouvé des frustrations, aujourd’hui nous avons trouvé notre équilibre. Je cuisine beaucoup plus du fait maison, d’ailleurs je ne me rappelle plus la dernière fois que nous avons acheté un plat préparé.

J’ai banni quand meme le max d’emballage, je favorise le vrac, je continu d’aller au boucher et acheté de la bonne viande. Nous n’achetons plus du tout de viande de supermarché, et avons aussi réduit notre consommation. Je vais le max à biocop, je vais au marché, et fait marché les petits commerçants du coin. Je fais même mon pain fait maison grâce au super moule à baguette Guy Demarle dans lequel j’ai investi. Je fabrique aussi mes yaourts, ce qui réduit bien les emballages. Mais nous achetons plus souvent des Box menus qui même si c’est bio, frais et équilibrer, utilise de l’emballage, de la livraison et du co2….. Cependant cela nous permet de mieux manger.

Niveau maison, je fini toujours les stocks de savons liquide des filles que j’ai eu avec le blog. Nous c’est mix de shampoing solide et reste de savons bio. Les produits ménager sont exclusivement H2O pour qui je travaille aujourd’hui. Je lave à l’eau au maximum mon sol, mes placards. Moins je mets de produits mieux je me porte. J’ai réduit ma consommation de lessives en achetant la boules de lavage, j’en met à peine 30 gr aujourd’hui.

Nos poubelles ont clairement du mal à réduire. Nous en sommes à une levée toutes les 2/3 semaines. Je ne suis pas assez assidue du compost, mais j’ai espoir avec le soleil qui revient que j’irai plus facilement au fond du jardin pour le jeter…. Et le recyclable est toujours +++.

Minimalisme non merci

Voilà où j’en suis. Je ne prône pas le minimalisme car je ne me retrouve pas dans cet état. J’aime la décoration, m’acheter de temps en temps des affaires, et je ne veux pas me frustrer trop pour être mal à l’aise.

Voilà pourquoi il faut trouver son juste milieu, expérimenter, et trouver son point de vie parfaite.

Suite donc dans quelques mois, où je penses que cela évoluera aussi. Comme tout cela est propre à un moment donné.

Mais sur le fait de revenir en arrière par rapport à notre alimentation, là dessous nous ne pourrons pas!

Dites moi où vous en êtes vous?

 

10 avril 2017 6 comments
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Au fil des années, j’ai découvert et tissé des liens avec de superbes personnes qui ont un talent fou.

Alors j’ai voulu leur consacrer un endroit où les mettre en avant ici.

Vous pourrez découvrir des professionnels avec lesquels j’ai travaillé et dont j’apprécie ces moments échangés et la qualité du travail.

Sybil Rondeau

Photographe de notre mariage, de notre famille Sybil sublime les images du quotidien par son oeil discret. Capturant LE moment parfait et original. Mariage, fête, anniversaire, entreprise ou reportage famille, elle excelle dans son domaine.

Nantes et international

site internet: http://sybilrondeau.com/

 

Passionnée et déterminée !

La photographie sociale est une évidence pour moi. Les interactions, les relations entre les gens, c’est ce qui m’intéresse au delà du plaisir de la création de l’image.

Lunéa images

Marie à ce regard doux de l’instant. Spécialisé dans les photos de maternage, photographie de naissance, premiers instants de vie, reportage de la famille, elle en à fait sa spécialité. Présidente de l’association Petites graines, elle évolue dans le monde de la parentalité positive tels une bonne fée.

C’est marie qui avait fait le shooting photo des 1 an de mogette que vous pouvez retrouvez ici.

Son site: http://www.lunea-images.com/

« Ensemble, nous irons décrocher la lune ! »

 

Jardin d’étoffes

@Ulrike J. Pien

Estelle et moi , on se connaît depuis l’école de stylisme. Aujourd’hui voilà 5 ans qu’elle à lancé Jardin d’étoffes, sa griffe de création couture pour mariée. Basé à côté de Nantes, Estelle est à l’écoute de la Bride to be que vous êtes, pour vous créer la robe de vos rêves!

Son site: http://www.jardindetoffes.com

«Si une femme est mal habillée, on remarque sa robe,

 mais si elle est impeccablement vêtue, c’est elle que l’on remarque.»  Coco Chanel

 

Divine Nature

Cindy accompagne chaque femme au moment important de leur vie, à travers leur féminité, leurs grossesses. Son accompagnement est basé des massages, des soins énergétiques, des tentes rouges ou encore en organisant des blessing way et des cercles de femmes. Cindy exerce sur Trentemoult, dans les locaux d’Origine et Sens.

Son site : http://divine-nature.fr/

 

« Soyez votre propre baguette magique pour réenchanter votre vie »

 

 

Click And Trip

Melissa est courtière en voyages. Elle organise de A à Z des voyages sur mesure pour des particuliers, des groupes, des entreprises. Plus qu’une agence de voyage, elle s’adapte à la demande et peut vous trouver LA maison avec piscine au bord du lac au milieu de la forêt amazonienne. (ouai carrément lol) Mélissa à organisé notre future voyage au Québec, le road trip à travers le canada. Sérieuse, réactive je vous la recommande. Surtout qu’elle nous à fait économiser des sous! Basé sur Saint nazaire,, elle intervient bien sûr à distance.

Son site: http://www.clickandtrip.fr/

Quand on veut on peut.

 

 

Voici la listes non exhaustives que je me ferai un plaisir d’agrémenter au fil des découvertes.

Enregistrer

Enregistrer

6 avril 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Notre chambre est actuellement la pièce que j’ai le moins travailler on va dire. La couleur à été choisi rapidement dans le rayon peinture de castorama. Sur un morceaux de couleur pas plus grand qu’un ticket de métro, il fallait se projeter. C’est donc la pièce qui nous correspond le moins.

J’ai donc depuis quelques mois des envies de changement dans cette pièce. Lui donner un côté plus chaleureux plus tendance qu’actuellement. Vous pouvez d’ailleurs la revoir la décoration de notre chambre.

Une sélection de bleus

J’ai donc fouiner sur  mon îdole, pour vous faire une petite sélection. Il en ressort que le Bleu Paon et le Bleu canard sont quand même archi tendance cette année! Le prochain chantier sera donc une chambre bleu.


Toutes mes sources photos ici

Vous aimez?

 

3 avril 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Quand la veille tu planifie ton dimanche, cela donne une saveur d’aventure.

C’est donc un dimanche matin, sur les coups de 10h que nous avons pris la route de Nantes pour une journée dans le centre ville.

Notre destination première était le vide grenier de Trentemoult de Nantes. Un vide grenier immense que nous prenons plaisir à visiter tous les ans. Chaque année je découvre et achète des pépites. Il y a 3 ans, pour la création de ma boutique, j’avais pris contact avec un revendeur d’objet chiné canon.

Un vide grenier mélange de d’objet vintage et brocante, et de particulier, donnant sur les bords de Loire.

Nous nous sommes donc garé à la gare Maritime et avons pris en famille le Navibus, le bateau bus, qui traverse la loire. Un moment bien sympa qui nous fait découvrir notre ville autrement. Les filles ont adorées, et pour le prix d’une ticket de TAN (gratuit pour les moins de 6 ans), le dépaysement n’est pas trop cher.

Vide grenier trentemoult

Après une petite ballade, et avoir croisé des copines, nous avons bu et mangé sur place la traditionnel frites/saucisse. Il  à quand même dû attendre plus de 30 min avant d’être servi. Il faut dire que les milliers visiteurs mangent comme nous.

Notre tour fini, nous sommes reparti bredouille. Nous partions à la pêche aux Polypockets, mais nous n’avons rien trouvé.

Un tour de Navibus plus tard, et un flop dans le Tram bondé, la voiture nous à mener dans le centre de Nantes pour aller voir le défilé du carnaval.

 

Carnaval et confettis

Beaucoup de monde, dur de voir mais des poulettes ravi, nous avons plutot remonté le défilé des chars, et avons même chopé des Pop corn d’un char!. Avec les confettis nous avions le combo gagnant pour faire plaisir au filles, et encore plus quand nous avons fini la journée au jeux en bois près du château. Où nous avons vu d’ailleurs Julie du blog Make you happy.

 

Et voilà une belle journée, pas loin mais dépaysante d’un dimanche classique.

Et vous qu’avez vous fait?

Enregistrer

2 avril 2017 1 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Un instant en famille capturé par l’œil d’une photographe talentueuse, qui n’en à jamais rêvé?

Alors quand Sybil est venu à la maison pour 2 heures au sein de ma famille, j’étais à la fois joie et stress mêlés. Pourquoi je ne sais pas, car Sybil et nous, on se connait depuis maintenant quelques années. C’est elle qui nous avait donné de si beaux souvenirs de notre mariage ( ici ). C’est elle qui avait sublimé ma collection de vêtements sous mon ancienne marque Louise & Capucine. Donc pourquoi avoir peur, quand je sais que le résultat sera au dessus de mes attentes?

Le dérouler

Sybil est arrivée à 14h un dimanche de février, nous avions convenu de cette horaire pour la séance qui allait durer deux heures. Après un petit café, à échanger sur nos évolution de vie, voilà qu’elle attrape son appareil, et nous laisse vaquer à nos occupations. Pas évident de ne pas planifier un poil les choses, j’avais donc prévu quelques jeux avec les poulettes histoires de les lancer dans l’action. Au fil des heures, des kapla, de recettes de crêpes, de jeux de foufou dans leurs chambres et d’un gouter bien chocolaté, les filles se sont prise au jeu en oubliant l’objectif. Nous aussi, et même M Bucheron, qui normalement est moins à l’aise. Mais Sybil est si discrète.

Le scéance famille (lifestyle)

Sybil reste durant 2 heures complète pour capturer des moments de partage en famille, des jeux, une sortie en pleine air. Cette séance coûte 360€.

Mais elle propose aussi des séances sur 4 heures ou 8 heures, tel un reportage famille dont le but est vraiment de participer à quasi une journée dans votre vie. Du lever des enfants, au petite déjeuner, à la promenade du matin, ou du gouter, à l’après midi jeux jusqu’à la dernière histoires avant le dodo. Les images qui resteront seront représentatives d’une période de votre vie, d’un âge de vos enfants. Un jolie souvenir n’est ce pas? Cette séance commence à partir de 480€ pour un documentaire famille, incluant les images en HD et un album de 50 pages.

Focus sur Sybil Rondeau

Photographe de notre mariage, de notre famille Sybil sublime les images du quotidien par son oeil discret. Capturant LE moment parfait et original. Mariage, fête, anniversaire, entreprise ou reportage famille, elle excelle dans son domaine.

Nantes et international

site internet: http://sybilrondeau.com/

Passionnée et déterminée !

La photographie sociale est une évidence pour moi. Les interactions, les relations entre les gens, c’est ce qui m’intéresse au delà du plaisir de la création de l’image.

 


Le collectif Joyeux bazar

Sybil fait partie du Collectif Joyeux Bazar, un regroupement de photographes travaillant le reportage photo de famille.  Pour retrouver une authenticité dans les clichés, capturer cette instant que seul l’oeil du professionnel remarque, et l’imprime à jamais avec une photo. Un réelle récit photographique de plusieurs heures au sein d’une famille.

Le collectif regroupe aujourd’hui  de 5 photographes:

  • Annie Gozard ( Paris )
  • Marine Poron ( IDF)
  • Maryline Krynicki (IDF)
  • Nadine Court (Chambéry)
  • Sybil Rondeau (Nantes)

Retrouvez plus d’infos sur le site du collectif: http://joyeuxbazar.fr


 

Désolé je n’ai pas réussi à faire le tri dans tout ces belles photos!

Alors ça vous tenterait vous? Ou vous avez déjà accueilli un photographe dans votre vie de famille?

27 mars 2017 1 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Il y à quelques temps je vous parlais de mes envies tatouages dans ce petit cahier d’inspiration mini tatouage oiseaux et autres. Et puis j’ai sauté le pas en novembre dernier. Cette même semaine je coupais mes cheveux tout court, puis je passais sous les aiguilles du tatoueur. Un changement de vie, certes léger, mais dont je penses avait besoin.

4 petits oiseaux

J’ai choisi 4 petits oiseaux. 4 comme le nombre d’enfants que j’ai portés. 4 comme tous mes enfants enfin réunis.

Des oiseaux qui s’envolent, 2 dans le ciel et deux sur terre.

Je n’ai pas souffert, c’était mon premier tatouage et j’appréhendais un peu. Mais je me suis dis:

 

hey girl !! t’as accouché, ça à coté de du pipi de chat!

Ca pique, ca brule un peu, ça appuie mais 1 heure après c’était fini.

Mon expérience du tatoueur.

J’ai été à Studio 54 à Nantes. Un lieu connu et reconnu, et qui m’a pris rapidement. J’ai pris un rendez vous, et j’aurai pu passé sous les aiguilles de suite. Mais j’ai voulu attendre la semaine d’après. Pas trop rapidement non plus hein, ça m’aurait fait flipper.

Il faut dire que le motfi n’était pas totalement clair dans ma tête. Des oiseaux oui mais lesquel.

Par contre la personne qui m’a reçu m’a bien averti sur la taille minimum. Adieu mini tatouage qui finisse mal et bave. Il faut minimum 1cm de motif et plein si l’on veut que cela vieillisse bien.

C’est donc un mercredi que je me suis rendu dans Nantes, seule, je n’avais pas trouvé de compagnon hélas…

C’est Tanky, le tatoueur qui m’a reçu. On a bossé le tatouage ensemble, on l’a positionné sur mon avant bras interne comme je le voulais. On a trouvé la place qui fait qu’à plat cela ne se voit pas. J’aime cette idée de caché pas caché.

Par contre j’ai vraiment été surprise des conditions d’installation. Même si celle d’hygiène était parfaite au contraire, d’être reçu à coté d’une fille ui se presque tatoué le pubis, et le gros motard qui complète sont précédent tatouage. J’aurai aimé plus d’intimité. De pouvoir échangé avec mon tatoueur, et de ne pas me sentir gênée car allongés sur la table.

La zone que j’avais choisi était soft mais si c’était le côté poitrine comme j’aimerai plus tard, même si on peut avoir un petit rideau comme pour la fille à côté. Je trouve l’esprit cosy et intime bofbof.

Mais j’ai l’impression que c’est partout pareil non? Comme dans les conventions….

Dites moi?

Suite à cela, après avoir appliqué du cellophane que j’ai gardé quelques heures. J’ai du faire des soins pendant 1 mois. J’aurai du retourner les voir 1 mois après mais je n’ai pas pu, pour vérifier la cicatrisation. Mais comme tous ce passait bien je n’ai pas ressenti le besoin. Pas de soleil, une hydratation bien faite et mon tatouage avait bien cicatrisé.  3 mois aprs il fait vraiment partie de moi, même si je m’étonnes encore d’avoir sauté le pas!

Voilà, je penses limite déja à un prochain tatouage, moins symbolique. Mais ça on verra dans quelques années…

Il parait qu’une fois que tu y à gouté…..

Et vous vous avez passé le cap?

24 mars 2017 3 comments
1 Facebook Twitter Google + Pinterest

Le week end dernier nous sommes allé en famille à Disney, nous avons séjourné au Vienna house hotel circus. C’est un hôtel partenaire de Disney, qui profite de la navette gratuite pour nous y emmener de la gare Marne la vallée, au pied du parc.

Vous cherchez un hôtel à Disneyland?

Très très grand hôtel à quelques centaines (396) de chambres dans un esprit cirque. Le Vienna house hotel circus est un hotel kid friendly que nous avons eu le plaisir de tester en famille avec ma maman.

 

Un localisation proche de Disney

Situé à quelques kilomètres du parc, profitant des navettes Disney, il est très facile d’accéder à l’hôtel . Nous étions à pied et venions de la gare de Marne la vallée/Chessy, et en prenant la navette, en seulement 10 min nous étions arrivé.

Celle ci passe toutes les 10 min à heures de pointe, contre 30 min à heures creuses.

chambre familiale

Un lieu kid friendly

Dès l’entrée on rentre dans la magie du cirque, un petit manège de chevaux (payant) , des décors du cirques , et dans la partie repos de gros canapés avec une piscine à balles. Les chambres sont cosy et bien faites pour les familles.

Suite à un erreur de chambre nous avons pu voir la Suite et une chambre familiale, et les deux étaient très sympa.

Notre chambre finale, avait donc un lit double et un lit superposé séparé d’un rideau comme celui du cirque. Ce petit coin à part, les filles ont beaucoup aimé.

Doté d’une piscine, les filles ont plus qu’adorées et nous l’ont réclamé tout le week end.

la suite familiale

Le service

Malgré une erreur de chambre, l’hôtesse d’accueil nous à reclassé dans deux chambres relié par une porte pour nous 4 et ma maman, au lieu d’une suite avec un lit pliant en plus. Nous y avons gagné au change. Le personnel est sympa que ce soit à l’accueil ou au restaurant. Rien à redire.

La restauration

Petit déjeuner buffet Vienna house

Doté d’un restaurant à l’intérieur, nous l’avons testé le premier soir, car nous sommes rentré pas tard de Disney. La formule à 26 € (au lieu de 29€) en buffet, offre le menu enfant pour un adulte acheté. Ce qui nous ait revenu à 78€ pour 3 adultes et 2 enfants. Cependant j’ai été un peu déçu, la qualité équivalait à du Flunch. La nourriture était très classique, sans doute du fait qu’il accueille beaucoup d’étrangers comme des anglais ou autres.

 

Le petit déjeuner, était quand à lui très très bien. Un grand buffet de salé comme sucré, avec même des petites saucisses et des oeufs brouillés que j’adore! Du choix, et de la quantité. Car mine de rien ça en fait du monde au petit déjeuner!

La piscine

Gros plus qui à ravie nos belettes, la piscine dotée d’un grand bassin bébé, et d’une autre piscine ou les 5 ans et plus on pied, est disponible à l’hôtel. Le dimanche matin il n’y avait pas trop de monde, et les serviettes étaient fourni par l’hôtel. Bref encore un bon moment ensemble à les faire sourire et jouer. Belette nous l’a réclamé tous le week end, à croire qu’elle n’attendait que la piscine et pas mickey…

En résumé

Les plus:

La proximité avec le parc Disney, tous les services sur place, la réactivité du personnel, les espaces commun agréable et confortable, et l’univers kid friendly, et la piscine!

 

Les moins:

Les jeux pour enfants à l’accueil payant (frustrant), le coût de la chambre prix fort très cher ( 200-500€) mais vite moins cher en ligne, certains petits défaut de vieillesse dans les chambres (papier peint décollés, chasse d’eau qui marchait pas (mais réparer instantanément).

 

Vous trouverez plus d’information sur www.viennahouse.com/fr/magic-circus-paris

 

Merci pour la nuit offerte par l’hotel

 

Enregistrer

22 mars 2017 0 comment
0 Facebook Twitter Google + Pinterest

Aujourd’hui je vous dévoile mon top 2 des jeux autour de la parentalité positive et de la bienveillance.

Mes petits bonheurs. 24 € à partir de 3 ans.

J’ai découvert ce jeu, tout en douceur, il y a quelques semaines grâce à Little Menina qui m’a fait parvenir sa création.

Mes petits bonheurs, est un petit sac à tirer au fur et à mesure pour raconter ou faire des petits bonheurs dans la journée. Tout doux car en tissus sérigraphier d’image positive, l’enfant pioche un à un carré d’image ou lit la phrases (ou ses parents).  Un livret explicatif accompagne le jeux.

Entièrement en coton oeko tex, et fait à la main en France, c’est super non?

 

La météo des émotions 13,5€ à partir de 3 ans

C’est un jeu que nous avons depuis un an. Plus qu’un jeu il nous à permit de désamorcer des crises de larmes, qui malgré les câlins et l’écoute, n’arrivait pas à partir. L’émotion rencontré était trop forte pour que les mots sortent. Le simple fait de sortir les cartes et demander quelle émotions elle pouvait ressentir entre par exemple la peur, la colère, la tristesse etc… cela aidait à débloquer le dialogue. L’enfant se sent écouter dans son trop plein d’émotions et non brimer pour le taire.

Mais c’est aussi un jeux de mémory. Le livret qui accompagne les cartes expliquent toutes les émotions et les astuces pour aider.

D’inspiration Montessori, d’éducation bienveillant et positive, sa créatrice Claire P l’a conçu à Nantes. Fabrication Française.

C’est aussi Claire qui m’avait fait mon joli portrait à la main que vous pouvez voir sur ma page FB.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

13 mars 2017 0 comment
2 Facebook Twitter Google + Pinterest
Newer Posts