Home la belette's life et si elle portait cette casserole?

et si elle portait cette casserole?

12 juillet 2016

Je ne sais pas si vous avez déjà vu le court métrage « les petites casseroles« , un petit film pour  dépasser leurs peurs des enfants ou leurs singularités qu’ils trainaient comme des petites casseroles..

Il y à peu j’ai pris conscience de la particularité de ma Belette. Je vous en parlais un peu ici.

Belette n’a pas un parcours commun. Petit bébé espoir comme on dis, ou baby Rainbow. C’est le bébé « d’après ». Le bébé qui est venu après la perte de nos jumeaux en début 2011. Cette petite graine d’espoir est venu se nicher seulement 1 mois 1/2 après qu’ils se soit envolés. C’est vraiment court en y réfléchissant. Je l’ai pris comme un beau cadeau de leurs part, une once de vie qui nous pousse vers l’avant dans ce dédale de montagnes russes qu’est le deuil.

Pour autant, le chemin s’est fait entouré, cette grossesse m’a fais voir plus loin dans l’avenir, et je n’ai pas  aujourd’hui de mal de parler de ses bébés que j’ai porté. De leurs naissances et là où ils sont aujourd’hui. Malgré que nous n’avons jamais rien caché à Belette, je me demande si elle a pleinement pris conscience de cela.

L’autre jour, alors que nous étions dans le jardin, nous regardions les arbres de naissances de chacune et le 3 ème, belette ne savait pas à qu’il était…J’ai pris en pleine face qu’elle ne savait pas que nous avions eu deux bébés avant elle. Elle m’a dis que non. 4 ans plus tard, j’aurai cru cela claire et bien non….

Aujourd’hui, je fais le point sur cette année difficile qui s’est écoulée, et je m’interroge sur elle. Sa grande sensibilité, son manque de confiance en elle et son non détachement par rapport à nous qui lui pose des soucis de couché, de séparation à l’école ou la nourrice, ne lui viendrait pas de son positionnement dans la fratrie? De cette peur que l’on parte nous aussi pour toujours, comme son parti ses grands parents il y à peu?

Pendant sa grossesse aussi j’ai pris conscience qu’elle n’aurait jamais pu être là, si ma première grossesse avait été mené à terme… est ce alors une façon pour elle de s’effacer, de dire qu’elle n’aurait pas du être là de part son manque de confiance en elle?

Nous attaquons donc un autre parcours, j’essaie depuis quelques mois de joindre un pédospy… J’ai d’abord contacté la pmi qui m’a renvoyé à Nantes, pour me faire entendre il y à quelques mois que son cas n’était pas urgent. C’était avant le décès de son papy, il était déjà hospitalisé pourtant. J’ai rappelé il y a peu, et pareil, je n’aurai pas de rdv dans le public. Malgré son parcours ! Depuis j’essaie de joindre un des noms qu’on m’a donné, et j’ai laissé deux messages mais pas de retour.

C’est dejà dur de faire le pas d’appeler pour consulter. Cela remet beaucoup de chose en question, peur aussi nous parents de se prendre des trucs en pleine tronche je sais pas… J’attends, aujourd’hui j’attends juste que quelqu’un veuille bien voir mes filles avant que cela n’empire.

You may also like

3 comments

Estelle 12 juillet 2016 at 23:03

Le bébé d’après doit forcément avoir une place particulière d’autant plus avec les tristes événements de cette année.
Mon fils a pris conscience que tres récemment que nous ne sommes pas éternel, de lui même après le décès de son arrière grand mère mais c’est par phase. C’est une vraie peur qu’il puisse se retrouver seul.
Deja de ne pas lui avoir caché son histoire est, je pense, une très bonne chose. Le fait de ne pas se « souvenir » peut aussi être un moyen de vous tester pour voir si ce que vous avez dit est réel et que les personnes décédées ne reviennent pas.
Mon frère a vécu le décès de notre mère quand il avait 4 ans et sa réaction a été de toujours nous demander si elle etait la, où elle etait ,… Pour lui ce n’était pas concret. Ça ne l’a été qu’après des séances et d’avoir vu sa tombe.
Jusqu’à ses 10 ans il a été angoissé et nous devions le rassurer constamment
Courage et vous faites forcément la bonne chose car vous êtes à son écoute.

Reply
Sarah 13 juillet 2016 at 01:21

Je trouve aussi que son histoire n’est pas forcément dramatique, et que peut être c’est ce que toi tu y met derrière comme culpabilité et intentions.
Mon fils a les mêmes traits de caractère que ta fille et pourtant pas la même histoire que vous. Je pense qu’il faut accepter les différences de nos enfants sans en faire des drames, et arreter de vouloir tout psychanalyser…

Reply
mummyslittlegirl 20 juillet 2016 at 10:08

je navais aucun soucis avec son histoire de base, cest plus avec les évenements de ces derniers mois qui me font croire que cela peut laffecter. cest pour cela que je vais consulter et etre sur que cela va bien ,je prefere la prévention

Reply

Un petit mot ?