Home Mummy's life Le jour ou j’ai sauté le pas des serviettes hygiéniques lavables

Le jour ou j’ai sauté le pas des serviettes hygiéniques lavables

10 février 2016

Cela fait longtemps que je voulais faire ce billet. Longtemps car cela fait déjà quelques mois que j’ai sauté le pas.

 

Mais de quoi parle t’elle?

Mais des serviettes hygiéniques lavables pardis!

 

Le saviez vous?

Une femmes utilise dans sa vie entre 10 000 et 15 000 protections hygiéniques, soit plus de 150kg de déchets!

Et que ceux ci mettent plus de 500 ans à se désagréger dans la natures, pire que le plastique ou

presque!

« Les procédés de fabrication des protections périodiques jetables sont très polluants et utilisent des produits chimiques (plastiques, résines, liants, fabrication de fibres synthétiques comme la rayonne, blanchiment, stérilisation etc.). L’ONGE Greenpeace affirme que cette industrie est l’une des plus polluantes du monde. L’argumentation hygiéniste conduit à une surenchère d’emballage (plastique individuel, boîte, applicateurs en carton ou en plastique, etc…). La gestion de ces déchets, majoritairement non dégradables, est problématique. Les protections périodiques jetables sont le plus souvent incinérées mais aussi enfouies sur des sites de déchets. Ces protections requièrent 500 ans pour se dégrader et sont une source de prolifération microbienne. Les tampons et des applicateurs sont jetés dans les toilettes. Ils se retrouvent dans les océans et posent de nombreux problèmes aux poissons et aux mammifères aquatiques. »

(Citation : wikipédia)

Bref là tu dis dis OMG (même si on le sait déjà, là voir en chiffre cela fait peur…)

C’est pareil pour les couches jetables de nos bébés…. 1 tonnes de déchet…500 ans …bref.

Mon retour d’expérience:

J’utilise des couches lavables pour mes filles depuis leurs naissances. Quatre ans que je gère les lavages, décrassage, rinçage de cacas et cela ne m’effraie pas le moins du monde. Mais alors pourquoi je n’ai pas passé le cap avant?

Je ne sais pas. Peut être par ce que les serviettes hygiénique lavables étaient moins courantes, moins connus.Mais j’avoue aussi que j’avais l’appréhension du lavage et de la manipulation de mon sang peut être?

 

J’ai sauté le pas donc y ‘ a quelques mois grâce à Marie, ma conseillère personnelle d’Apinapi. Je la voit réguliérement pour des ateliers couches lavables à la boutique et j’ai découvert les produit Bummis avec elle pour les petits. Quand elle m’a dis qu’il existait le même tissus nid d’abeille, extra dou, pour nos serviette je me suis waouhhh je veux tenter!

Avant cela j’avais acheté 1 modèles chez Biocoop. 15€ les deux cela restait raisonnable mais leur aspect n’étaient pas l’idéal, ni leur absorption.

Donc quand j’ai reçu mes Bummis j’ai été d’abord surprise par l’épaisseur. Il faut dire que ce sont des modèles nuit que j’ai commandé d’abord…. Et ce modèle est bien épais pour la journée , oups! Après cela j’ai pris le modèles jours (acheté par 3), et là c’est plus raisonnable en épaisseur.

Moi qui depuis la pause de mon stérilet au cuivre, mais des règles plus abondantes, j’en viens à tester les serviettes à leurs capacité d’absorption lol Et là zéro soucis!

Le nid d’abeille de cette marque en coton bio, est extra doux. Et pour tout vous dire j’ai du mal à revenir au serviette normal, tellement c’est confortable!

L’entretien:

Une fois utilisé je les rince à l’eau claire, voir je les détache un peu au savon au fiel de boeuf, car j’ai remarqué qu’après lavage elle reste taché quand même un peu, version grisâtre hélas. Et puis je les stocke dans une poubelle fermée, pour protéger monsieur de la vision d’horreur vois tu!

jel es laves avec le linge courant à 40°c ou les couches lavables si il y ‘a une lessives en cours à 60°c.

Séchage sur tankarville vu que je n’ai plus de sèche linge depuis un an, pas le choix.

 

Combien en faut il pour bien démarrer?

J’en ai 5 de jours et 3 de nuit. Je dirais donc pour bien tourné et en fonction bien sur de votre flux et de la durée de vos règles, entre 7/8 de jours et 4/5 de nuit, plus des protèges slips pour les débuts et fin.

Cela fait comme les couches lavables un gros investissements, surtout au prix assez cher comparé au jetables, mais là on parle aussi de santé et de confort.

Dans les serviettes, comme les tampons, on ne sait pas ce qu’ils contiennent!

 

Alors et vous tenté?

 

You may also like

7 comments

Milune 11 février 2016 at 20:08

Je suis tentée depuis un an ou deux je ne sais plus bien, mais le prix me freine. En effet même si je sais qu’à la longue on est gagnant au niveau du prix au départ c’est quand même un sacré budget !

Reply
AnneSoA 16 février 2016 at 22:53

Tentée sur le principe de préserver l’environnement de cette quantité astronomique de déchets mais je pense que je vais plutôt passer à la cup parce que les serviettes beurk

Reply
babymeetstheworld 26 février 2016 at 20:57

je pense que ça me tente plus que la cup déjà !

Reply
Delphine Le Clair 13 juin 2016 at 14:49

Un film fun qui traite des solutions pour nos règles https://youtu.be/N5blIt15LwI et en effet il faut faire attention à la composition des produits de protection hygiénique.

Reply
Melinagrandirenjeu 25 juin 2017 at 21:48

Coucou, est ce que tu es toujours contente de la marque de tes serviettes ? J’ai aussi envie de sauter le pas. Tu as d’autres marques à conseiller ou celles là sont très bien. J’ai aussi des flux très abondants depuis que j’ai donné naissance.

Reply
Aurore 26 juin 2017 at 06:11

Oui très j’aime beaucoup le bummis plus que les plim

Reply
Aurore 11 juillet 2017 at 13:56

Oui très Les bummis sont top

Reply

Un petit mot ?