Home allaitement Semaine mondiale de l’allaitement; l’allaitement dit « long » : témoignage de Charlyne

Semaine mondiale de l’allaitement; l’allaitement dit « long » : témoignage de Charlyne

16 octobre 2015

Nous finissions les quelques jours qui reste avec la SMAN (semaine mondiale de l’allaitement) avec quelques témoignages que j’ai voulu tourné sur l’allaitement dit « long ».

Qu’est ce qui amène à continuer son allaitement après 1 an?

Pourquoi pour des personnes pour certaines pas convaincu d’allaiter avant la naissance de leurs enfants, en sont ils venu à faire un allaitement long. Après un an, deux ans voir plus? Se sont il mis des objectifs? qu’est ce qu’en milieu de parcours leurs on fait changer d’avis?

Aujourd’hui j’invite Charlyne à témoigner de son allaitement:

2 ans et une semaine, elle a 2 ans et une semaine et cela ça fait 2 ans et une semaine que je l’allaite

Tout a commencé avant sa naissance, a la base je n’étais pas très « partante ».

Le coté « accroché au sein », « dépendance » , me posait problème. Mais ça, c’était avant d’avoir essayé Puis je ne voulais pas me mettre la pression ! me dire absolument, je veux l’allaiter et ne pas y arriver Le papa, était a l’inverse plutôt pour. Les bienfaits pour le bébé, pour la maman, le coté pratique …

Un effet de bien être immédiat:

Bref, c’est donc le 7 octobre 2013 que l’aventure a commencée .La première tétée en salle d’accouchement a été magique ! Un effet de bien etre immédiat (même si la sage femme qui me l’a mise au sein était un peu « brutale » a mon gout ..) Le séjour a la maternité s’est bien passé, enfin on a du rester un peu plus longtemps que prévu car on ne la réveillait pas pour teter et du coup la montée de lait a tardée.

C’était un peu compliqué aussi parce que toute seule je n’arrivais pas bien a la mettre au sein, même si je trouvais les sage femmes un peu brutales, quand c’est son premier bébé et qu’on n’y connaît rien on laisse faire les professionnels . Il a d’ailleurs fallu que j’utilise des bouts de sein en silicone car mes tétons avaient du mal a sortir.

J’ai eu beaucoup de mal a m’en séparer car la petite s’était habituée mais un jour de pic de croissance, j’ai fini par réussir a lui enlever. J’ai eu une fois un engorgement en 2 ans et parfois quelques doutes Au retour de la maternité, elle régurgitait du coup je ne voulais plus allaiter pensant que c’était pas bon pour elle ! (les hormones ça aide pas !) puis comme elle faisait ses nuits en rentrant et ne les faisaient plus a 6 mois, on se demande si le lait est encore bon ..

Elle a été diversifiée qu’a 10 mois car pratiquant la motricité libre, elle ne s’asseyait pas toute seule donc nous avons attendu ce moment du coup toujours allaitée exclusivement. Le lait convenait encore parfaitement et en suite logique de l’allaitement nous avons pratiqué la DME.

Le sein c’est vraiment magique, le moindre pleur, bobo, et op on sort le néné magique et bébé est rassuré !

J’ai tiré pas mal mon lait au début car j’en avait beaucoup et j’avais prévu de la confier un peu quelques heures de temps a papa ou a mamie donc j’avais des réserves mais elle n’a jamais trop aimé le biberon.

Au début on se dit que ça va durer 6 mois puis on n’a pas le cœur a arreter alors on prend un congé parental et on vise un sevrage naturel.

Du coup ça fait 2 ans que ça dure, j’espère que ça durera encore longtemps car c’est vraiment un moment unique même si parfois les couchers sont interminables et on ne peut compter sur personne d’autre quand on a un enfant qui ne s’endort qu’au sein !

L’allaitement c’est la vie !

You may also like

1 comment

Olcalima 16 octobre 2015 at 08:46

Très beau témoignage !

Reply

Un petit mot ?