Home Mummy's life épuisée…..

épuisée…..

3 mai 2014
épuisée.....

..je suis épuisée.

L'autre jour un billet d'une blogueuse dont je me souviens plus de qui (SNU toujours persistant) résonnait en moi. Comme elle je ne suis pas loin du burn out.

J'ai beau ne pas travailler, pas encore, je suis dépassé par le fait sans doute d'avoir deux enfants. Ou tout simplement d'avoir un nouveau né. Je ne sais pas ce ne m'était pas arrivé pour belette, mais là je n'ai plus aucune patience.

Peut être, sans doute, est ce la phase très très difficile de belette qui me pousse à lui crier dessus.

Le manque de sommeil, cette fatigue qui s'accumule encore et toujours. Ces réveils encore 3, 4 fois par nuit de mogette.

Peu être est ce ce linge qui s'accumule, ces poils de chien qui boulottent dans les coins, les tâches ménagères qui s’amoncellent, je ne sais pas..

J'en peux plus.

Je perds patience en moins de 2 minutes. Et les pleurs du soirs de mogette n'arrange rien.

Avec mogette ça va à peu près, mais dès que belette pète un câble, et c'est bien le terme en ce moment. C'est fini. Je n'arrive pas à suivre tout ces préceptes que j'essaie d'appliquer.

Et elle, elle est très en demande en ce moment. Dès que j'ai mogette à bras (soit tous les soirs à partir du moment ou je vais la chercher chez la nourrice), elle me teste.

Non je sais c'est pas le mot "teste" mais je ne sais pas ce qu'elle veut.

J'ai beau essayer de remplir ce grand réservoir d'amour le soir c'est dur. Entre la grande, la mini, le bain, le repas et M Bucheron que j'attends….

Mogette elle fait des phases de jours calme assez cool, et d'autres comme aujourd'hui avec des micros siestes, à pleurer ou chouiner. Je soupçonne aussi un petit RGO pour elle, je ne la sens pas zen et ça m'angoisse quand elle pleure et que je ne sais pas pourquoi.

J'ai besoin de vacances, sans enfants. Une cure de sommeil, une nuit continue de plusieurs jours pour rattraper toutes ces heures.

Il paraît qu'une mère de famille perd la première année de son enfant 600h de sommeil…ça laisse à réfléchir.

Vous me direz, essaie de dormir pendant les siestes..hahah si seulement. Non pendant ce temps je préfère le consacrer à moi même. A bloguer, surfer et bosser sur mon projet. Ne vous inquiétez pas ce n'est pas les tâches ménagères qui m'écrase. D'ailleurs je compte faire appel à une aide ménagère avec la CAF. Il parait qu'on y à droit jusqu'au 6 mois de son enfants. Si j'avais su et si les tarifs ne sont pas trop cher, je l'aurai pris pendant ma grossesse, c'est là aussi que j'en aurais eu besoin…

Mais comme toujours nos droits il nous faut les connaitre pour en bénéficier.

Vous me direz couche toi plus tôt? Ben oui mais ce temps le soir que tout les deux, presque sans enfant on en profites, un peu de télé, d'ordi bref encore un temps pour nous.

M Bucheron prend le relais le soir et le week end, mais ce n'est pas suffisant. Il nous reste des travaux chez nous et je ne peux lui demander tout le temps sa présence pour me décharger, si je veux aussi que les travaux avancent.

Je pense donc que pour souffler un peu nous allons donner à garder une petite semaine belette à ces grands parents. Heureusement qu'ils ne sont pas trop loin.

Je pense aussi que ça ne lui fera pas de mal car brrrrrrrrrrrrrrr c'est un vrai petit démon en ce moment. Mais ça ça mérite un billet entier tellement il y aurait à dire.

Bref le burn out me guette, la patience est partie, les larmes montent presque toujours quand ça va pas…

heureusement que côté vie pro (qui est quasi inexistante depuis 3 ans) il y à du nouveau car franchement je sais pas comment j'irai…

Et vous comment avez vous vécu ce passage de 1 à 2 enfants? Ce terrible two associé à l'arrivée de la petite soeur? bref besoin de conseils là!!

You may also like

24 comments

Rot Blandine 3 mai 2014 at 21:03

Moi j’en suis a 4 et les deux dernières ont 16 mois et 4 mois donc je te comprend parfaitement

Reply
mummy s little girl 3 mai 2014 at 21:05

rhaa tu me bats! j’en viens à regretter de les avoir fait si rapprochés, mais ça se trouve ça aurait été pareil dans un an…

Reply
mariam mlk 3 mai 2014 at 21:07

bonsoir
khoo bon courage je comprends tout à fait ce que tu ressens et pourtant je n’ai qu’une fille pour le moment. en ce moment aussi la mienne est insupportable c’est la periode, de teste, de desobeissance…
bon courage. de tous coeur avec toi
bonne soirée (en esperant qu’elle soir bien reposante)

Reply
Chichile 3 mai 2014 at 21:20

Oh merciiiii je me sens moins seule. Mon grand a 3 ans et demi et le petit va avoir 6 mois. Je vis un enfer avec le grand qui est jalou et accumule les betises. Oui au bord du Burnt out aussi. Je suppose que c’est normal. Plein de courage. Ce que tu ecris c’est tt a fait moi. Sauf que nous on a pas de famille a qui passer le relais mais heureusement y’a l’ecole sinon je peterai un cable.

Reply
Victoria 3 mai 2014 at 21:21

Tes paroles résonnent beaucoup pour moi car c’est exactement la même chose ici… Gabriel est très dur depuis juillet dernier (grossesse, terrible two..?) et Fanny ne faisant toujours pas ses nuits (réveils toutes les 3h) ça devient très très dur… Je suis de moins en moins patiente et ses crises sont difficiles à gérer, je ne pensais pas non plus que passer à 2 changerait à ce point la donne.
On va dire que c’est rassurant de se dire que ça n’arrive pas que chez nous.
Bonne soirée.

Reply
Marjomamansolo 3 mai 2014 at 21:29 Reply
DeboBrico 3 mai 2014 at 21:29

Je trouve aussi ce passage de 3 à 4 très brutal. On pense être préparée car on en a déjà eu un, mais on se trompe, en avoir deux ça change la donne. Moi aussi je me suis sentie epuisée, ce n’etait pas de la fatigue physique car ma puce a fait ses nuits à 15j, c’etait de la fatigue morale. Se préoccuper de deux enfants, se soucier de leur bien être, juste les aimer… ça me puisait toutes mes forces, je n’arrivais pas à me ressourcer avec les petits plaisirs. Aujourd’hui ça va mieux mais notre équilibre à 4 n’est pas encore bien trouvé.

Reply
Rosa 3 mai 2014 at 21:31

Oh, ça donne envie et ça me fait rêver :/ C’est surement moi d’ici quelques mois!
Reposes toi dès que tu peux et prends soin de toi 🙂

Reply
mummy s little girl 3 mai 2014 at 21:37

elle est dur cette période, moi qui n’avais pas connu qu’une petite fille sage et calme..

Reply
mummy s little girl 3 mai 2014 at 21:38

cest fou ce changement a larrivé du second pour le plus grand je trouve

Reply
mummy s little girl 3 mai 2014 at 21:38

haa koupineeeeeee et encore jai la chance davoir un papa présent quand il est là

Reply
mummy s little girl 3 mai 2014 at 21:38

oui morale aussi voila…

Reply
mummy s little girl 3 mai 2014 at 21:39

je pense que ça dépends beaucoup du caractère de la plus grande.

Reply
kid friendly 3 mai 2014 at 21:49

Je ne sais pas trop quoi te conseiller car ici je n’ai pas connu ça (malgré un passage jalousie chez ma grande à la naissance du petit frère). Je te souhaite en tout cas d’aller vite mieux. Si tu arrives à te faire relayer un peu…
Quant au terrible two on est en plein dedans avec le deuz. Que du bonheur !

Reply
kid friendly 3 mai 2014 at 22:00

Ah si quand même une piste si tu craques totalement : Aude Becquart. On l’a consultée par téléphone pour le sommeil et elle a sauvé nos nuits. Je sais qu’elle s’occupe aussi du burn-out maternel. Elle a un site internet.

Reply
Sandrine 3 mai 2014 at 23:26

Pour ma part, je me sens très loin du burn out maternel. J’ai 2 enfants qui ont sensiblement les mêmes âges que les tiens. C’est vrai que mon aînée devient "dure" et le petit chouine, se tortille trop souvent et régurgite par moment. C’est vrai aussi que je manque de sommeil…
Mais je me sens warrior ! Enfin c’est ce que je croyais, sauf que cet après-midi, bah j’ai craqué et je me suis mise à pleurer, pleurer, pour une bête histoire d’ordi. Et je n’arrivais plus à m’arrêter… stupide ? non plutôt une petite alarme qui me prévient de ne pas trop tirer sur la corde !
Je te comprends et te souhaite du repos, beaucoup de repos.
Sandrine

Reply
Johanna-Emily 4 mai 2014 at 08:38

Bonjour, je te comprends parfaitement. J’ai moi même accouchée l’été dernier de ma puce. J’avais déjà un grand de 8 ans. Pour nous (notre couple), tout roulait. Sauf que je ne m’attendais pas à ce que le papa de la puce parte alors qu’elle n’avait que 6 semaines. Je me suis donc retrouvée seule à devoir gérer mes 2 enfants. Il a fallu gérer ma peine, la peine du grand, les nuits, tout quoi … Je n’ai plus eut de vie pendant 3 mois. J’ai inscrit la puce à la crèche…. 2 jours par semaine. Meme en congé parental, c’est essentiel pour pouvoir souffler, peut être la solution ??? Je t’embrasse , tu peux venir discuter avec moi en pv sur fb sans soucis… tu trouveras sur mon blog comment y accéder… bisous et bon dimanche.

Reply
Melanie apple plum 4 mai 2014 at 08:48

Oh bah alors ma chouquette ! Je dois avouer ne plus trop me rappeler la fatigue quand la mienne était nourrisson, j’ai même l’impression que c’était plus simple 🙂 pourtant j’ai passé les 3 premiers mois à la bercer devant la fenêtre pour qu’elle s’apaise… comme quoi, on en bave mais on oublie très vite ! Tu verras dans quelques mois, tu auras tout zappé ! Sinon, une semaine chez mamie, la mienne reviendrait encore piiiirrrre lol 🙂 Mais tu as bien raison, profites d’avoir tes parents à coté pour souffler un peu ! De gros bisous à vous 4

Reply
maëline 4 mai 2014 at 09:31

Je crois que c’était chez moi, le billet. Et donc je ne sais que trop bien cette sensation de fatigue intense, ce manque de sommeil qui ronge patience et envie. Si tu as la possibilité de laisser un peu tu grande quelques jours n’hésites pas! Ça ne peut te faire que du bien et au final à elle aussi. Courage j’espère que cette phase difficile passera vite. Des bisous!

Reply
mummyslittlegirl 5 mai 2014 at 08:14

Oui je crois jai cherché mais pas trouvé…

Reply
mummyslittlegirl 5 mai 2014 at 08:15

Je note merci

Reply
mummyslittlegirl 5 mai 2014 at 08:17

Mogette va aller chez la nounou a partir de juin mais en fait jai pas envie avant vu que je l allaite et jai encore besoin detre près delle

Reply
Duduche 5 mai 2014 at 10:14

Ah mais comme je te comprends!
Des conseils ??…. pfff… si seulement je connaissais la solution 🙂
Je dirais quand même de ne pas hésiter à demander un coup de main aux grands-parents. Et puis effectivement une aide ménagère ça peut le faire aussi. Prévoir des plats tout préparés (oui je sais c’est pas le mieux niveau nutrition, mais ça permet de souffler un peu).
Moi aussi je perd vitre patience avec Gaston. Il m’arrive souvent (bien trop souvent à mon goût) de devoir lui demander pardon, de lui expliquer que je suis fatiguée.
Allez courage et on se sert les coudes!!!

Reply
LMO 5 mai 2014 at 15:57

Courage à toi!! Les premiers mois sont tellement difficiles et éreintants…

Reply

Un petit mot ?