Home grossesse Ce moment magique, mon accouchement (part 2)

Ce moment magique, mon accouchement (part 2)

6 février 2014
Ce moment magique, mon accouchement (part 2)

Partie 1

Suite partie 2/2

Il est alors 2h15
On habille mon homme avec la magnifique blouse bleu, et moi je demande tant bien que mal assise sur ma chaise, la salle physiologique. On me dit pas de soucis mais qu'on va d'abord me mettre sous monitos avant de passer en salle d'accouchement, juste a coté.

Je demande le ballon pour le monitos et on me dit que ce n'est pas possible car avec les capteurs sans fil cela capte mal ….mince jai peur que sur la table cela ne soit pas trop gérable.
Le temps d'essayer de me déshabiller j'ai une contraction encore plus forte. je dis que ça pousse un tout petit peu mais pas énorme en bas.
Je monte sur la table, on me branche et m’ausculte et on m'annonce que je suis déjà à 8cm!

Super je me dis 8 cm j'ai quasi rien senti pour le moment ça le fait! Bien que j'ai des vertiges depuis qu'on est arrivé, une impression que mes forces m'abandonnent et j'ai presque envie de dormir..
Et juste après les contractions sont vraiment hard, je perds vite pied, et surtout la douleur me rend ko, l'endorphine que mon corps s écrête me donne encore plus de vertiges et m’empêche de pouvoir gérer la contractions.
je commence à gémir un peu de douleur, je n'arrive pas a respirer et me crispe sur le fait que en bas ça pousse. Cette douleur me rappelle aussi mon accouchement de mes jumeaux où la fin à été tout autres. Les sentiments sont mélangés…
Dans un contraction longue et forte, je demande alors la péridurale, j'ai peur, peur de ne pas gérer, de ne pas profiter, surtout que je n'avais plus de force au vu de la rapidité du travail une fois arrivé. Je ne peux prendre de position qui me soulage, je n'arrive pas à bouger.

C'est la phase dites de désespérance, sauf que sur le moment je n'arrive pas à me le rappeler…et y faire face sans soutien.
Je suis à ce moment là extrêmement déçu , je dis à la sage femme que je me suis préparé quasi 9 mois, que je voulais de ce projet de naissance sans peri, sans produit pour gérer, juste moi et bébé en total connexion et ce même si je devais avoir mal. La douleur quand elle est accueillit d'une certaine façon n'est pas ressenti de la même manière. Mais cela elle à du mal à l'entendre, elle sage femme et personnel médicale. Surtout jeune qui n'a je pense pas d'enfant…

2h45 Elle appelle donc rapidement l'anesthésiste qui arrive au bout de 5min mais qui me paraissent beaucoup plus longues car j'enchaine les contractions.
On m"installe alors, et chéri doit sortir, j"ai beaucoup de mal avec la position à tenir et les contractions. Cette sage femme qui est là n'est pas très accueillante, pourtant je lui demande de me tenir, d'avoir une présence physique ou du moins psychologique pour passer ce moment et non… elle reste à 1m…d'accord….
L'autre SF est plus proche elle sait me soutenir quand je pars pendant les contractions et me rassurer.
Une fois posé la péri n'est pas immédiate et je douille toujours sur le dos. Mais je n'arrive pas à me bouger, la douleur me tétanise et m’affaiblit.
En attendant on essaie de me positionner comme je veux pour la pousser et d'adapter la table multifonction à mes souhaits de pas être allongé totalement sur le dos car jai l'impression quelle n'est pas efficace pour moi, je n'arrivais pas à pousser les fois d'avant.
On redresse le dossier, et on met des sortes de poignées pour caler mes pieds.

3h15 je crois je sens que ça pousse et on me dit que je peux accompagner et pousser.
Et voila les premières poussées commencent avec les SF, on me dit que c'est top. Je suis pas super à l'aise trop assise, cela ma comprime la poitrine,donc on m'allonge.
Entre temps j'ai pas mal râlé car la péri n'agissait pas parfaitement. J'avais encore mal, mais la SF me rassure en me disant que ça enlèvera les douleurs mais pas les sensations, et ce que je sens sont les sensations surtout.
Je n'avais qu'une peur, comme pour belette, de ne absolument rien sentir, c'est pour cela que javais choisit un accouchement sans péri.
En fin de compte elle aura été vraiment efficace juste au moment où il le faut, pendant la poussée, je sentais les contractions moi même, je leur disais quand il fallait que je pousse.

Mon gynéco n’étant pas de garde elle me propose de l'appeler…je sais très bien qu'il n'aura pas le temps d arriver mais je m'en fiche un peu dans l'action.
J'ai poussé pas mal de fois, et entre temps une gynéco de garde est arrivé en baillant,en trainant les pieds. Ok tu te lèves toi!

Pas hyper aimable, elle essai de m'encourager mais en me disant que je pousse pas super et que ma petit s'avance et repars…ouai cest pas motivant ca.
J'ai du mal à pousser, je n ai aucune capacité à retenir l air et la garder longtemps en apnee pour pousser. Je suis rouge comme un tomate mais jessaie a fond! Entre deux contraction je leur dis que cette méthode n'est pas pour moi, je sais très bien que l'endurance et moi cela fait deux. Je suis limite clostro quand je retiens ma respiration. Et puis en haptonomie on a vu la poussé en respirant et non en bloquant. Mais cela apparemment je n'ai pas le "droit" de le faire…
En fin de compte la tête sors et je sens enfin cette sensation super sans aucune douleur. Je sens les épaules passer dans une dernière poussée et on me dit de saisir ma fille par les épaules, je la hisse sur moi, toute mouillée.

Ohh cest beau mon bébé est là, enfin! Il est 3h32 ce 28 janvier 2014.

Elle hurle, je crois quelle a pas apprécie lol
Elle est belle et a un grand regard noir et plein de petits cheveux foncé.

Comme nous souhaitons faire le don de sang de cordon qui s effectue dans ma clinique, la gynéco effectue le prélèvement, après que le papa est coupé le cordon.
Mais hélas il nous annonce qu il n'y en aura pas assez pour que le don soit valable. Je suis déçu car en plus sil avait été valable c'est seulement 20% des prélèvements qui sont réellement exploitable. je n'y sera pas. Sans doute par ce que le placentas c'est décroché très rapidement.
Le lendemain l équipe me confirmera cela, mais la SF me rassure que cela peut être utilisé quand même pour des recherches.
J expulse le placenta dans les minutes suivantes et le sens même passer.
Mogette va super bien. La SF la prend pour lui faire les 2/3 examens de base juste a coté.je n'arrive pas bien a la voir, mais tout a l'air nickel.
Elle ma la remets sur moi en peau à peau pour 1h bonne heure. Après un beau regard si profond, elle rampe, cherche et prend mon sein pour la première tétée qui j’espère sera celle dune longue série!
J'ai eu juste 3 petits points appelés éraillures la sf dit.
Puis après 2h l'auxiliaire puéricultrice est revenu pour habiller bébé, c'est le papa qui s'en est chargé mais dur dur quand on oublie comment fonctionne un body croise et limite trop petit ^^ sur un si petit bébé!
Nous sommes remonté en chambre vers 6h pour attaquer une journée après cette belle nuit blanche. Mais une journée rien qu'à nous trois, que j'ai voulu sans visite.

Un accouchement éclair pour moi je trouve. Je me dis on a bien fait de partir pas plus tard….à 30 min prêt c'était chaud!

A j+2 elle à déjà repris du poid, la montée de lait est bien là, et on est sorti à J+3 où elle avait déjà repris son poid de naissance.

Sur le moment, je n'avais aucun regret de comment ça c'est passé, de comment j'avais réussi à gérer, mais avec les jours qui passent je me refais le film et me dit et si…

Je sais bien que les SI ne servent a rien, qu'on ne refait pas les choses, qu'on agît sur le moment comme on peu mais …mais….

Et si on ne m'avait pas collé à cette table, j'aurai peu être passer ce cap dit de "désespérance".

Et si j'avais eu une sage femme qui m'avait soutenu, au lieu d'une auxiliaire de puéricultrice distante et pas à l'écoute.

Et si j'avais un peu insisté sur mes envies…

Mais je me console en me disant qu'en soit j'ai bien gérer, que la rapidité une fois à la maternité n'a pas aider, et qu'en accouchant dans une clinique il y à aussi quelques protocoles qu'on ne peu nier.

Tout c'est bien passé, mogette allait super bien c'est le principale…

You may also like

4 comments

Maewan 6 février 2014 at 11:24

Malgré ta deception (que je comprend) je trouve que tu as tres bien gérée la naissance de ta puce… on ne peut pas choisir sur qui on va tomber et il est parfois difficile de lutter contre les protocoles. Tu as tout senti et a tenu quasiment jusqu’à dilatation complète c’est deja top !!! Profite bien de ta puce et bonne aventure lactée avec Mogette ♡

Reply
danslapeaudunefille 6 février 2014 at 13:54

j’avais hâte de lire la suite…

Reply
Mel_Dap 6 février 2014 at 22:15

Bonsoir
Et merci pour cette suite et fin
Avec des si…
Ne rumines pas trop et profites de ces 1er moments, 1ères semaines…
Faire le "deuil" de ce qui ne s’est pas passé comment on le souhaitait peut pendre du temps. Je te le souhaite court.
🙂
Mélanie

Reply
Maëline 7 février 2014 at 12:03

Je suis passée lire hier, et j’avais des enfants plein les bras (3 quoià donc pas pu commenter 😉 Me revoilà donc…
Sacré récit, c’est allé super vite pour vous, je comprends que tu aies pu être un peu perdue à ce rythme là… Ne regrette pas trop, tu as tout de même senti bébé arriver et elle est en pleine santé, même qu’elle a déjà fait une nuit si c’est pas la classe 😉

Profites, 9 jours déjà… Leurs petits mains, leur joli visage… Tout change déjà… Bises !

Reply

Un petit mot ?