Home la belette's life escapade parisienne, comment voyager avec bébé

escapade parisienne, comment voyager avec bébé

3 mai 2012

Mercredi 2 mai , nous, la belette et moi, sommes allé nous promener Non pardon, travailler à Paris.

 

Je devais revenir à mon travail, duquel je suis partie il y un peu plus un an, après une journée qui à plus que changeée ma vie. J’y allais juste pour signer un papier, car je suis encore officiellement employée. Mais je redoutais un peu ce retour, et de revoir les collègues après ce départ précipité.

Mais là j’y allais avec Capucine, mon petit bébé victoire. Alors c’est le sourire aux lèvres, mais bien stressée, que je me suis levée à 6h45 du matin. Oulala que ça faisait longtemps que j’avais pas mis le réveil aussi tôt!

 

Après un petit déjeuner rapide, une douche, habiller la belette et lui mettre ces plus belles affaires, penser à tout prendre dans son sac a langer, mes papiers, Mr bucheron nous emmène ) la gare. Hop j’installe la choupette bien assise dans son écharpe, je chausse l’énorme sac a langer, et on y va.

Après le TER bondé et nous voici dans le TGV, à notre place. Heureusement je n’ai eu personne à côté de nous pendant tout le trajet. Le trajet allé c’est super bien passé. Après un gros dodo dans l’ écharpe, un change de couche dans les placard , pardon toilettes aménagées pour changer bébé (je ne savais même pas qu’il y en avait dans les trains! D’ailleurs quand elles ne sont pas dans le wagon ça fait un bout à traverser avec bébé dans les bras, le sac a langer, et le train qui tangue, on à intérêt à limite courir pour ne pas tomber sur chaque siège!) , une tétée discrètes et des sourires et des jeux; on est arrivé à Paris.

http://a6.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash3/p480x480/538388_10150837000419002_557229001_11376512_887005844_n.jpg

En bonne maman prévoyante, j’avais acheté mes billets de métro dans le train pour éviter la queue à Mont parnasse, car ce n’est pas que j’ étais pressé comme une bonne parisienne, mais si!

 

Donc nous n’avons pas perdu de temps; nous avons eu un siège dans le métro, et le regard des gens en prime,face à un bébé bizarrement colé à maman dans son bout de tissu.

C’est vrai que le regard des gens quand on porte son bébé en écharpe est appuyé, légèrement amusé ou curieux, desfois bienveillant, mais aussi interloqué. Mais pourquoi ne le sont ils pas à côté d’une poussette à hauteur de pot d’échappements, en plein courant d’air, avec un bébé immobile et si vulnérable loin de sa maman ou son papa?

Mais perso en ville, l’écharpe est pour moi bien pratique. Imaginer le métro avec la grosse poussette, le sac a langer, le sac a main, la chaleur….

 

Dans le métro, même si je l’ai pris quelques mois, on oublie vite l’odeur de knacki brûlé, le bruit, les gens, les têtes d’enterrement des gens, et le rythme à 200% à l heure.

 

Après avoir signé mes papiers au travail, j’ai pu voir mes anciennes collègues. Présenter Capucine , qui en vrai petite star à fait des sourires à tout le monde. J’ai changer Capucine dans une salle de réunion, et nous avons manger entre collègues dans notre restaurant à sushis du coin, avec une belette épuisé, endormit sur moi.

 

Mon frère malgré l horaire à pu se libérer, et avec son amie, et voir sa nièce autour d’un café. Des papouilles, et grands sourires, un doudou coussin éléphant en cadeau, la belette à adoré!

150728_10151691453990727_842850726_24455239_1470931488_n.jp.jpg

540082_10151691468185727_842850726_24455281_685499389_n.jpg.jpg

543474_10151691469935727_842850726_24455286_900338657_n.jpg.jpg

 

14:45 on tourne les talons, et on repart sous la pluie.

 

Je crois avoir des reste de SNU ( syndrome du neurone unique) dû à mes grossesses, car à Nation j’ai pris la ligne 1 au lieu de la 6…

Je reviens à l histoire du métro, je crois que je n’aurais jamais rien compris aux tickets parisien. Un ticket sert à un seul mode de transport, et encore soit il ne faut pas changer de ligne, soit sortir pour re-rentrer dans l heure.

Ben oui mais moi en bonne nantaise avec son billet qui dure 1h30 pour TOUT mode de transport, ben je me suis fait avoir!

A l’allé, j’ai du racheter un billet dans le bus, et au retour malgré mon ticket + (qui en grosse patate croyait que ça remarcherait dans le métro), j’ai du en reprendre un après mon erreur de ligne.

Bref une belle journée et 4 billets de métro plus tard (autant prendre un ticket journée), j’ai faillit loupé mon train.

Mais je dois dire que le métro est quand même rapide, faire Nation- Montparnasse en moins de 20 mins c’est pas mal quand même.

J’ai même eu le temps d’acheter une revue avant de monter dans mon train au départ à 15:52.

 

Après quelques pleurs, une tétee que j’ai essayé de faire discrète, car au milieu d’un TGV plein de monde, en face d’un monsieur, j’avoue que je suis pas super à l’aide pour allaiter. Mais Capucine à été gentille, elle à comme moi écouter la conversation des gens d’a côté qui parlait tissu, patrons, styliste, marque, machine, laminette et point zz. Bref j’ai fais ma curieuse comme toute personne en fin de compte dans les transports, si si!

 

Après l’arrivée à Nantes, le TER était sur le même quai, et hop on rentre. Ooufffff, il faisait chaud, j’ai jamais autant spidé depuis ces dernières années.

 

On peu dire que cette journée fût bien chargée, ma Capucine à juste été adorable. Un bébé de 5 mois emmené pour la journée à 500km de chez elle, est quand même pas mal simple à promener.

 

 

You may also like

1 comment

Aurélie 10 mai 2012 at 21:31

Qu’est-ce qu’elle est belle Capucine j’adooore !

Reply

Un petit mot ?